Critique de Raya et le dernier dragon

Raya et le dernier dragon

9.2

Scénario

9.0/10

Réalisation

8.9/10

Animation

9.7/10

Doublage

9.0/10

Les pour

  • Un bon cru Disney
  • Une héroïne intéressante

Twitter : #Raya

Titre VO : Raya and The Last Dragon

Réalisateur : Don Hall, Carlos Lopez Estrada, Paul Briggs 

Acteurs VF : Emilie Rault, Géraldine Nakache, Frédéric Chau

Acteurs VO :

Durée : 1H30

Date de sortie : 14 avril 2021

Raya et le dernier dragon est une nouvelle production de Disney qui ne s’éloigne pas trop de ce qu’ils proposent depuis quelques années, à savoir une belle aventure épique menée par une héroïne qui n’a pas besoin d’un prince pour réussir.

On ne va pas se mentir, en 2021, on en vient quand même à se demander « A quand un nouveau héros masculin chez Disney ? » Et surtout, oseront-ils aller prochainement contre la tendance actuelle qui veut absolument une femme en héroïne ou continueront-ils à suivre la tendance… (Spoiler Alert : Le prochain devrait se concentrer sur une jeune fille nommée Mirabel dans Encanto)

Une fois mis ceci de côté, et bien que cela ne soit aucunement gênant en soit, on aimerait qu’ils proposent des choses différentes à l’image de Pixar qui ose bien plus que de s’enfermer dans une tendance.

Heureusement Disney s’occupe bien de ses personnages féminins et à l’image d’Anna, Elsa, Vaiana ou encore Mulan sur la partie Live, Raya est une héroïne attachante, forte, mais qui commet aussi des erreurs et de fait se veut être incroyablement humaine.

Du côté du scénario on a une quête emprunte de magie où l’idée est de restaurer la paix sur la terre de Kumandra via le retour d’un dragon nommé Sissu superbement et drôlement interprété par Géraldine Nakache.

L’idée de mélanger une quête, de la magie, des dragons et des personnages attachants pourrait sembler classique, mais c’est oublier le génie de Disney qui est capable de grande chose avec une base traditionnelle.

Raya et le dernier dragon parvient à s’inscrire dans la catégorie « Classique Disney » avec un petit twist tout de même… L’absence de chansons ! Et oui contrairement aux habitudes il ne faut pas s’attendre à voir Raya ou même ses amis danser et chanter, car c’est l’aspect aventure, combat et grands espaces qui est mis en avant et rien pouvant venir déranger le spectateur venu pour ceci n’est présent. Même du côté de l’humour (présent à petite dose)

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :