Cette semaine dans les salles

  • Chacun Chez Soi (Studiocanal) Nouveau long de Michèle Laroque après Brillantissime (621.6k).

Catherine et Yann sont en couple et amoureux depuis de nombreuses années. Mais depuis que Yann a quitté son boulot, il s’est pris de passion pour les bonsaïs. Une passion dévorante qui prend beaucoup de place aux yeux de Catherine, qui se sent quelque peu délaissée. La situation ne va pas s’arranger lorsque leur fille Anna, et son copain Thomas, viennent s’installer chez eux suite à une galère d’appartement. La cohabitation s’avère plus que difficile pour les deux couples que tout oppose…

  • Des Hommes (Ad Vitam) Nouveau long de Lucas Belvaux après Pour Rire (203.5k), Un Couple Epatant (303.7k), Après La Vie (155.1k), Cavale (169k), La Raison Du Plus Faible (183.5k), Rapt (350.6k), 38 Témoins (273.5k), Pas Son Genre (345.1k) et Chez Nous (320.5k).

Ils ont été appelés en Algérie au moment des « événements » en 1960. Deux ans plus tard, Bernard, Rabut, Février et d’autres sont rentrés en France. Ils se sont tus, ils ont vécu leurs vies. Mais parfois il suffit de presque rien, d’une journée d’anniversaire, d’un cadeau qui tient dans la poche, pour que quarante ans après, le passé fasse irruption dans la vie de ceux qui ont cru pouvoir le nier.

  • Villa Caprice (Bac Films) Nouveau long de Bernard Stora après Consentement Mutuel (135k) et Un Dérangement Considérable (15.2k).

Avocat célèbre, Luc Germon pense atteindre la consécration lorsque Gilles Fontaine, l’un des patrons les plus puissants de France, lui demande de prendre sa défense. L’homme d’affaires est soupçonné d’avoir acquis dans des conditions douteuses une magnifique propriété sur la Côte d’Azur, la Villa Caprice. Humilié et furieux de s’être laissé piéger, Fontaine compte sur l’habileté de Germon pour le tirer de ce mauvais pas. Mais une étrange relation de pouvoir s’installe bientôt entre les deux hommes, en principe alliés. Qui prendra l’avantage ?

  • Mère Et Fille (Damned Films) Un long de Jure Pavlovic.

Partie faire sa vie en Allemagne, Jasna revient en Croatie rendre visite à sa mère Anka, qui résiste au temps, à la maladie et aux aspirations de ses proches. Mais Anka, méfiante et acariâtre, tient à garder son autorité et n’accepte la présence de personne. Entre les deux femmes s’engage alors une lutte intime, emplie de souvenirs, d’émotions et d’une incessante force de vivre.

  • Billie Holiday Une Affaire D’Etat (Metropolitan FilmExport) Nouveau long de Lee Daniels après Precious (217.1k), Paperboy (153.8k) et Le Majordome (1.96M).

Billie Holiday est sans conteste l’une des plus fascinantes icônes du jazz, mais derrière sa voix légendaire, se cache une femme dont le combat acharné pour la justice a fait d’elle la cible du plus puissant des pouvoirs…
En 1939, Billie Holiday est déjà une vedette du jazz new-yorkais quand elle entonne « Strange Fruit », un vibrant réquisitoire contre le racisme qui se démarque de son répertoire habituel. La chanson déchaîne aussitôt la controverse, et le gouvernement lui intime de cesser de la chanter. Billie refuse. Elle devient dès lors une cible à abattre.
Billie Holiday a tout fait pour atténuer ses souffrances et oublier son enfance difficile, ses choix malheureux en matière d’hommes, et la difficulté de vivre en étant une femme de couleur en Amérique. La drogue fut l’une de ses échappatoires. Le gouvernement va retourner cette faiblesse contre elle et utiliser sa dépendance aux stupéfiants pour la faire tomber. Prêt à tout, Harry Anslinger, le chef du Bureau Fédéral des Narcotiques, charge Jimmy Fletcher, un agent de couleur, d’infiltrer les cercles dans lesquels évolue la chanteuse. Mais leur plan va rencontrer un obstacle majeur : Jimmy tombe amoureux de Billie…

CRITIQUE

  • Petite Maman (Pyramide Distribution) Cinquième long de Céline sciamma après Naissance De Pieuvres (80.2k), Tomboy (300.1k), Bande De Filles (306.7k) et Portrait De La Jeune Fille En Feu (312.4k).

Nelly a huit ans et vient de perdre sa grand-mère. Elle part avec ses parents vider la maison d’enfance de sa mère, Marion. Nelly est heureuse d’explorer cette maison et les bois qui l’entourent où sa mère construisait une cabane. Un matin la tristesse pousse sa mère à partir. C’est là que Nelly rencontre une petite fille dans les bois. Elle construit une cabane, elle a son âge et elle s’appelle Marion. C’est sa petite maman.

  • Mission Paradis (Star Invest Film France) Un long de Richard Wong.

Trois jeunes adultes décident de partir dans une aventure rocambolesque pour connaitre leur première fois dans une maison close de Montréal. Rien ne pourra faire capoter la mission, pas même leur handicap…

CRITIQUE

  • Les Ours Gloutons (Gebeka Films) Film d’animation d’Alexandra Hetmevova et Katerina Karhankova. On doit à cette dernière A La Découverte du Monde (12.5k) et Rosa & Dara Leur Fabuleux Voyage (54.1k).

L’un des deux est bien en chair alors que l’autre est tout menu… Nico et Mika ne sont pas n’importe quels ours. Comme tout le monde le sait, les ours bruns ont tendance à être solitaires, mais ces deux-là sont très amis, vivant dans une confortable maison au milieu de la forêt. Ils partagent la même passion pour les bons petits plats et sont prêts à tout pour s’en procurer sans effort, quels qu’en soient les risques.
Leurs plans sont parfois contrariés, mais chacune de leurs aventures se termine toujours bien.

  • Nobody (Universal Pictures International France) Nouveau long de Ilya Naishuller après Hardcore Henry (51k).

Hutch Mansell, un père et un mari frustré, totalement déconsidéré par sa famille, se contente d’encaisser les coups, sans jamais les rendre. Il n’est rien. Une nuit, alors que deux cambrioleurs pénètrent chez lui, il fait le choix de ne pas intervenir, plutôt que de risquer une escalade sanglante. Une décision qui le discrédite définitivement aux yeux de son fils Blake, et qui semble l’éloigner encore plus de sa femme Becca. Cet incident réveille chez cet homme blessé des instincts larvés qui vont le propulser sur une voie violente, révélant des zones d’ombres et des compétences létales insoupçonnées. Dans une avalanche de coups de poings, de fusillades et de crissements de pneus, il va tout faire pour tirer sa famille des griffes d’un redoutable ennemi et s’assurer que, plus jamais, personne ne le prenne pour un moins que rien.

  • Playlist (KMBO) Un long de Nine Antico.

Sophie a 28 ans. Elle aimerait être dessinatrice, mais ce serait tellement plus facile si elle avait fait une école d’art. Elle aimerait aussi trouver l’amour, mais ce serait tellement plus facile s’il vous sautait aux yeux. Elle multiplie les expériences amoureuses et professionnelles. Prendre des coups, beaucoup, en donner, un peu : c’est ça, l’apprentissage. Dans sa tête tourne en boucle Daniel Johnston, qui chante que « l’amour véritable finit bien par vous tomber dessus » ; mais Sophie se demande s’il dit vrai.

  • Les Séminaristes (ARP Sélection) Un long d’Ivan Ostrochovsky.

En Tchécoslovaquie au début des années 1980, le régime communiste musèle l’église. Deux jeunes séminaristes devront choisir entre la soumission à la police secrète, ou une fidélité à leurs convictions qui pourrait leur coûter la vie.

  • Suzanna Andler  (Les Films Du Losange) Nouveau long de Benoit Jacquot dont les meilleurs scores sont Les Adieux A La Reine (570.9k), Sade (441k), 3 Cœurs (382.5k), Journal D’Une Femme De Chambre (340.2k), Villa Amalia (300.8k) et qui reste sur Eva (153.6k) et Dernier Amour (77.1k).

Années 60.
Une villa de vacances, au bord de la mer, hors saison.
Une femme, Suzanna Andler, 40 ans, mariée, mère.
Son jeune amant, le premier, Michel.
La solitude, les doutes, l’envie de liberté, les choix de la vie.
Et l’amour.

D’après la pièce de Marguerite Duras (1968)

  • All My Life (Universal Pictures International France) Un long de Marc Meyers.

Inspiré par la véritable histoire d’amour qui a passionné un pays entier, All My Life suit le parcours de jeunes fiancés qui prennent la décision délicate de hâter leurs noces en dépit d’une terrible nouvelle qui va changer radicalement leur avenir.
Jennifer Carter et Solomon Chau, récemment fiancés, forment un joli couple à qui la vie appartient. Mais quand, par un beau matin de décembre, ils apprennent que Sol est atteint d’un cancer du foie en phase terminale, leur projet de mariage à l’été s’évapore.
Les amis et la famille de Sol et Jenn se jettent alors dans une course contre la montre et lancent une collecte de fonds en ligne pour aider le jeune couple à financer, en moins de deux semaines, le mariage de leurs rêves. Leur action déchaine une avalanche de générosité de la part de personnes du monde entier, désireuses de célébrer la force de l’amour avec les deux jeunes fiancés.
Au cours de cette épreuve le lien qui unit Sol et Jenn ne fera que croître et grandir rappelant que la force de l’amour véritable ne connait pas de limite.

  • The Amusement Park (Potemkine Films) Film d’horreur de George a. Romero datant de 1973. On doit au réalisateur  La Nuit Des Morts Vivants (1.35M), La Part Des Ténèbres (205.3k), Land Of The Dead (382.4k) et Diary Of The Dead (142.8k).

Alors qu’il pense passer une journée paisible et ordinaire, un vieil homme se rend dans un parc d’attractions pour y découvrir un véritable cauchemar.

Synopsis © Distributeurs & Allociné

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :