Critique de La Vérité

La Vérité

7.7

Scénario

7.5/10

Réalisation

7.5/10

Casting

8.0/10

Les pour

  • Un très bon casting

Les contre

  • Ambiance très calme qui ne plaira pas à tous

Twitter : #LaVerité @le_pacte @festivalsarlat

Titre VO :

Réalisateur : Hirokazu Kore-eda

Acteurs/trices : Catherine Deneuve, Juliette Binoche, Ethan Hawke, Alain Libolt

Durée : 1h47

Date de sortie : 25 décembre 2019

La Vérité, ce principe de rester honnête envers autrui et qui peut prendre toutes les formes ainsi que des niveaux différents. Doit-on délivrer ses véritables pensées, ses véritables sentiments ? C’est un peu ce qu’explore le film de Hirokazu Kore-eda.

Lumir, scénariste à New York, accompagnée de sa famille, vient rendre visite à sa mère Fabienne en France lorsque cette dernière publie ses mémoires. Fabienne est une véritable icône du cinéma et semble avoir des difficultés de communication avec sa fille. C’est alors qu’elle incarne pour un film de science-fiction le rôle d’une fille âgée dont la mère ne vieillit pas. La relation fictionnelle va rapidement se mélanger à celle de la réalité réveillant de lourds secrets et rancunes inavouées.

Pour incarner ces deux figures, le choix s’est posé sur Catherine Deneuve et Juliette Binoche. Les deux actrices interprètent à merveilles leur rôle respectif et nous offrent de très belles émotions. Autour d’elle, les hommes prennent place pour compléter le jeu et l’histoire. Ethan Hawke est amusant et touchant ainsi qu’Alain Libolt qui incarne l’homme de main de Fabienne.

La jeune Clémentine Grenier qui incarne la petite fille est également extraordinaire et apporte très bien la fraîcheur et l’innocence nécessaire pour faire avancer l’histoire.

La mise en scène sent le calme et la plénitude. Les règlements de compte entre les personnages sont soignés et un rythme de tranquillité souligne le film dans sa totalité même lorsque le ton augmente légèrement. L’action se déroulant en automne ajoute un aspect serein au film et le scénario prend la forme d’un conte.

Résultat, on a été touché par La Vérité. Les larmes sont parfois montées et on pense que les spectateurs sensibles et/ou connaissant cette fameuse liaison entre la mère et la fille devraient être conquis par ce long-métrage qui sort tout juste pour la fête de Noël.

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Cette semaine dans les salles – Zickma

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :