Critique de Robuste

Robuste

8.7

Scénario

9.0/10

Casting

9.0/10

Réalisation

8.0/10

Les pour

  • Entre hommage et fiction
  • Un regard tendre

Twitter : #Robuste @festivalsarlat #FFSarlat

Titre VO :

Réalisateur : Constance Meyer

Acteurs : Gérard Depardieu, Déborah Lukumuena, Lucas Mortier

Durée : 1H35

Date de sortie : 2 mars 2022

Avons-nous ici un film avec Gérard Depardieu ou un film sur Gérard Depardieu… La limite est fine et en même temps on ne peut que se dire que c’est ce qui rend plus incroyable cette magnifique oeuvre qu’est Robuste.

Gérard Depardieu est un personnage aussi bien à l’écran que dans la vie si bien que plutôt que chercher à l’effacer (difficilement) derrière un costume, Constance Meyer préfère en jouer en laissant libre Gérard d’être Gérard qui… joue.

Car, oui nous sommes bien dans une fiction et non un documentaire et face à nous se trouve un Gérard Depardieu presque à nu et surtout tellement sincère. Il a pleinement conscience que le personnage lui ressemble et cela ne lui fait pas peur. Au contraire, il l’accepte et le sublime.

Face à lui, une jeune femme incroyable, la talentueuse Déborah Lukumuena qui parvient à capter autant la lumière que la légende face à elle et dieu sait que ce n’est pas chose aisée.

Du côté du scénario, on a ici un film avant tout très tendre sur l’envie, le manque d’envie, la solitude aussi et l’épanouissement également.

Le rythme du film est posé sans réel coup de théâtre ou entour-loupe narrative inutile ce qui rend le tout encore plus intéressant et juste.

Robuste peut être vu à la fois comme une belle œuvre de fiction, mais aussi comme une lettre d’amour d’une auteure pour un homme.

Un magnifique film.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :