Critique de Venom

Venom

3.3

Scénario

3.0/10

Réalisation

4.0/10

Casting

4.0/10

Bande Originale

2.0/10

Les pour

  • Riz Ahmed est bon parmi les mauvais

Les contre

  • Scénario loupé
  • Casting décevant

Twitter : #Venom @SonyPicturesFr

Titre VO :

Casting: Tom Hardy, Michelle Williams, Riz Ahmed

Réalisateurs : Bryan Singer

Durée : 1h52

Date de sortie : 10 octobre 2018

Annoncé en grande pompe avec des teasers efficaces et ce avant une bande annonce finale qui déjà laissait entendre qu’on allait déchanter et cela n’a pas loupé !

Pourtant Venom partait sur de bonnes bases avec un début de film plutôt intéressant, qui ne cherchait jamais à jouer les faire valoir de Spider-Man et avec un casting qui semblait savoir où aller. Mais ça c’était avant l’arrivée de Venom ! Oui le comble du film est de se planter royalement dès l’arrivée de celui que l’on attend le plus, le pseudo héros du film. (Après 40 minutes tout de même)

En un tour de main, la dite symbiote se transforme en gentille bébête alors que d’autres de son espèce prennent plaisir à tuer et surtout notre bon Venom parvient à transformer un acteur potable en candidat de l’année au Razzie awards dans la catégorie pire acteur !

Car oui à la minute même où Tom Hardy est possédé par Venom, ce dernier devient ridicule à souhait et nous offre sa pire performance cinématographique ALL TiME ! Entre grimaces ridicules, dédoublement de la personnalité sur-joué et une démarche  atroce, on ne peut effectivement que se dire que Topher Grace était finalement un bon Venom dans le pourtant décrié Spider-Man 3 de Sam Raimi.

Mais Tom Hardy n’est pas le seul mauvais du film puisque même Michelle Williams, pourtant habituée à impressionner de par son jeu d’actrice n’est vraiment pas terrible. A la limite Riz Ahmed s’en sort plutôt bien.

Evidement les effets spéciaux sont loupés sans quoi le film aurait de peu loupé la catégorie des nanares et cela se ressent dès la scène d’intro avec un vaisseau en cgi bien moins réussi que ce que Ridley Scott proposait dans les années 70. Enfin les cgi présents à la fin du film rendent évidemment le combat final illisible avec des mouvements de caméras en veux tu en voilà histoire de ne rien montrer !

Le scénario est hyper classique et est à ranger du côté des autres navets mal écrits tels que Catwoman et Les 4 fantastiques et enfin la scène post générique est très mauvaises puisque en plus de nous transformer un acteur populaire en sosie loupé de Yvette Horner, ce dernier lance une réplique aussi mauvaise que celle où on nous expliquait comment Han Solo s’appelait Solo dans le film du même nom… Les pauvres ayant vu ce film se souviendront à jamais de cette écriture catastrophique !

Enfin, Sony n’ayant rien à montrer a réinventé la scène post générique en inventant… La publicité post générique puisque ils balancent des scènes d’un film qui n’a absolument rien avoir avec celui que l’on vient de voir. Oui on vient de nous faire une grosse publicité loupée !

Reste la bande originale du film qui… Est mauvaise aussi avec son rap atroce d’Eminem ou encore des chansons bien typées « film de super héros loupés des années 90 ».

Venom aurait pu être un grand film si Sony en avait un peu plus dans le pantalon, là où ils ont préféré nous proposer un navet grand public qui va cartonner grâce à la crédulité des fans qui ont achetés leurs billets en pré-vente.

Enfin, on notera que ce film est venu non pas comme un film « Marvel » mais en « Association avec Marvel« … Qui signifie sans doute que même le fameux groupe populaire chez Disney ne valide pas vraiment ce truc !

Mais bon, Sony a proposé un film sans aucun intérêt si ce n’est celui de garder les droits sur cet univers et cela se voit.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :