Critique de « Perfect mothers »

Perfect Mothers

7.5

Scénario

9.0/10

Acteurs

7.5/10

Réalisation

6.5/10

Musique

7.0/10

Les pour

  • Une belle histoire
  • De bons acteurs

Les contre

  • Des passages clichés parfois

Twitter:   @gaumontfilms

Acteurs: Naomi Watts, Robin Wright, Xavier Samuel, James Frecheville

Réalisatrice: Anne Fontaine

Date de sortie: 3 avril 2013 (1H51)

Bande annonce: http://youtu.be/2z-QQSW-lT8

Avis de #Chris

En premier on va commencer par dire qu’il faut arrêter de prendre les spectateurs pour des idiots à changer des titres anglais par des… titres anglais !!! Tant qu’à changer le titre, donnez un titre français d’autant qu’ici cela n’était pas nécessaire et dénature le truc !

Oui le titre original est «two mothers» et nous sommes assez intelligents que pour comprendre le mot TWO et surtout cela n’apporte rien que d’appeler le film «Mère parfaite» à la place de «Deux mères» d’autant que le titre reste en Anglais.

Ok, passé ce coup de gueule, en avant pour la critique.

perfect motherLoin d’être parfait, je dois admettre avoir passé un agréable moment en regardant ce film. bien entendu le sujet est quelque peu dérangeant et repousse clairement les limites de l’amitié puisque si vous n’êtes pas familier avec le sujet, ce film parle de deux amies de toujours qui acceptent qu’elles couchent l’une et l’autre avec le fils de l’autre…

perfect mothers 02Au début, on se demande quand même comment va s’en sortir cette histoire un peu étrange et au final on termine par accepter la situation. Le film est développé de telle manière qu’on termine par comprendre en quelque sorte ce qui se passe devant nos yeux car tout au long du film on s’attache aux 4 acteurs principaux. A ce sujet, la fin du film est clairement une boucle bouclée nous ramenant au début nous montrant que nous terminons le voyage un peu comme il a commencé…

Les acteurs sont excellents, les décors majestueux et la musique prenante de bout en bout.

Ma petite réserve va se jouer sur le côté «beau gosse».

xaviersamuel

En effet les mecs qui jouent les deux fils semblent tout droit sortis d’une agence de mannequin tant ils sont parfaits. Pas un gramme de graisse, des corps d’athlètes dessinés avec tablettes de chocolats et tout. En gros, des looks de mecs que l’on ne voit qu’au cinéma (la pluspart du temps).

En fait, je pense que l’histoire aurait été plus puissante encore si les mecs ne semblaient pas sortis de chez Calvin Klein mais bien de la vie réelle. Je ne dis pas qu’il devait être des petits gros boutonneux mais un peu plus normaux.

De plus on a droit à je ne sais combien de passages des mecs torses nus (à se demander si la plage n’est pas dans le film juste pour qu’ils se déshabillent toutes les deux minutes).

perfect mothers 03

il y a aussi tout un tas de scènes d’eux à peine exagérées genre… Le beau mec est torse nu au ralenti, le beau mec prend sa douche, le beau mec dort avec comme par hasard la couverture à raz du cul, le beau mec qui montre ses fesses etc… Pour le coup les jeunes femmes sont servies.

Heureusement, pour nous les hommes, nous avons droit quand même aux fesses de Robin Wright, mais une seule fois !

perfect Mothers 04

Rien de bien grave et qui ne gâche en rien le film, je vous rassure, mais sachant que ce dernier a été réalisé par une femme, on se demande si elle ne s’est pas simplement fait plaisir en tournant ce film…

Une histoire en tout cas qui vous fera vous poser des questions sur les limites à ne pas franchir en amitié et rien que pour ça, c’est en soi un film intéressant.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :