Critique – X-Men : Apocalypse

X-Men: Apocalypse

8

Scénario

9.0/10

Acteurs

10.0/10

Réalisation

8.0/10

Musique

5.0/10

Les pour

  • des acteurs talentueux
  • des effets spéciaux réussis

Les contre

  • l’impression de tourner en rond
  • musique non mémorable

Twitter : @XMenMovies #Apocalypse @20thCFox_FR

Acteurs : James McAvoy, Micheal Fassebender, Jennifer Lawrence, Oscar Isaac, Sophie Turner, Nicholas Hoult

Réalisateurs : Bryan Singer

Date de sortie : 18 mai 2016

Synopsis 

Apocalypse, le premier de tous les mutants, vénéré comme un dieu il y a des millénaires, se réveille dans les années 1980 dans un monde qui a bien changé. Il fait de Magnéto, Psylocke, Tornade et Archangel ses quatre cavaliers de l’Apocalypse, afin de fonder un monde tel qu’il le conçoit et sur lequel il régnerait en maître. Face à lui vont se dresser Raven (alias Mystique) et Charles Xavier qui dirige une nouvelle équipe de mutants composée entre autres du Fauve, et de Diablo, Quicksilver, Jean Grey et Cyclope.

Commençons par signaler que l’on retrouve aux commandes de ce X-Men Apocalypse, le dénommé Bryan Singer, déjà réalisateur de X-men 1, 2 et le carton de 2014 X-Men Days of future past, de quoi rassurer les fans

En effet, on retrouve ici beaucoup de son travail personnel qui bien que plaisant commence à donner de signes de fatigues et une légère impression de tourner en rond, cela est bien dommage. Le problème de X-Men: Apocalypse est qu’on a l’impression de voir toujours le même film depuis X-Men: Le commencement, entre des scènes touchantes, des combats, des disputes, cela en devient finalement usant et répétitif bien que cela n’en fasse pas pour autant un film totalement loupé , bien au contraire puisqu’il y a tout de même de très bonnes choses telles que le casting toujours de qualité pour ne citer que celui-ci.

Moria_Beast_Havok_Mystique

A noté que les fans des 2 opus précédents que sont  « X-Men Le commencement » , « X-Men Days Of Future Past » pourraient être déçus dans la mesure ou ce troisième film met un peu de côté les personnages tant appréciés que sont  Charles Xavier et Erik Lensherr dans le but de mettre en avant les petits nouveaux que sont Cyclope et Jean Grey jeunes respectivement interprétés par Tye Sheridan connu pour son rôle dans « Mud » et la toujours séduisante Sophie Turner bien connue des fans de la série Game Of Thrones dans laquelle elle interprète Sansa Stark. Dans le rayon personnage effectuant un retour mais complètement inutile, le rôle est attribué au personnage  Moira MacTaggert toujours interprété par Rose Byrne dont la précédente apparition remonte à X-Men Le Commencement. En effet sa présence dans ce film se résume à simplement rappeler que le Professeur Xavier est un homme avec des désirs.

jennifer-lawrence-x-men-apocalypse

Les effets spéciaux sont vraiment bien maîtrisés à l’image des précédents films, en effet ceux-ci sont  bonne une fois encore de bonne qualité et vous en mettrons pleins la vue. Prenons le temps de parler scénario, l’histoire est très bien écrite, le post générique de Days Of Future Past avait bien donné son avant goût car c’est une suite à la hauteur de ce à quoi on s’attendait. On apprécie également le fait d’en apprendre un peu plus sur les origines de Storm et de sa couleur de cheveux qui ne passe pas inaperçue. A noter que néanmoins un événement important survient dans le film et qui selon moi aurait mérité un meilleur traitement mais impossible de vous en dire plus sous peine de vous spoiler.

« A noter également de nombreux flashback et à l’image du précédent film,  la scène de QuickSilver reste encore une fois énorme »

Bryan Singer a retenu ce qui avait plu aux fans dans le précédent film et livre exactement ce que l’on attend, à savoir beaucoup d’humour, un QuickSilver plus présent et l’introduction de nouveaux personnages ainsi qu’un Caméo inévitable uniquement présent pour exciter les fans plus que réellement utiles. Tout ceci est réjouissant bien que l’on assiste plus à une comédie qu’à un film d’action dont le plus gros de celle-ci se trouve en toute fin. Enfin, le grand méchant de service n’est pas terrible et malgré de puissants pouvoirs manque cruellement de charisme.

La fin est quelque peu prévisible avec un retournement de situation trop simple et déjà utilisé dans les précédents films, offrant ainsi le côté répétitif de la chose. Loin d’être parfait, ce X-Men n’en reste pas moins un très bon divertissement.

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Cette semaine dans les salles – Zickma

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :