Critique de Come to daddy

Come to daddy

9.7

Scénario

9.8/10

Casting

9.9/10

Réalisation

9.5/10

Bande originale

9.6/10

Les pour

  • Une excellente comédie
  • Très bon casting
  • Un rythme soutenu et une histoire qui va crescendo

Twitter : #ComeToDaddy #EtrangeFestival @etrangefestival

Titre VO :

Réalisateur : Ant Timpson

Acteurs : Elijah Wood, Stephen McHattie

Durée : 1H33

Date de sortie : Inconnue (Vu à l’étrange festival)

Attention, grosse bombe par ici ! Come to daddy est le film parfait pour étrange festival tout en étant le film parfait pour devenir culte !

Absolument tout est bon par ici.

Débutons par parler du scénario très bien trouvé, très bien écrit, ne manquant jamais de rythme et passionnant au point de vous tenir en haleine pendant toute sa durée. On ne va évidemment pas vous révéler le contenu de l’histoire puisque cette dernière s’apparente à un excellent suspens à rebondissements au point qu’il est préférable d’aller le voir en en sachant le minimum possible.

Véritable montagne russe du cinéma, le scénario montre crescendo avec à la clef chaque fois de nouvelles surprises aussi bien dans le suspens que dans l’humour.

Car évidemment on a ici une excellente comédie aussi. On se marre non stop devant la folie des personnages, mais aussi de l’histoire qui part en C******* totale, mais avec l’intelligence de rester terre-à-terre et cohérente et non WTF au point de nous décrocher du film comme certains films font parfois.

On est ici dans l’étrange et la folie, mais la folie crédible et palpable, ce qui en fait une oeuvre cohérente et réussie.

Pour ce qui est du casting, Elijah Wood qui se crée une réputation de roi « Du genre » confirme à nouveau ici avec un rôle taillé sur mesure, parfaitement écrit et évidemment interprété avec folie et brio. Que ce soit dans son look ridicule, sa manière d’être et sa façon de progresser dans l’histoire, il excelle et nous amuse en permanence.

Tous les autres rôles sont réussis et ce jusqu’au plus petit, à l’image de l’excellent flic totalement fou et évidemment très drôle.

Comme dit plus haut, le scénario est bon et la réalisation l’est tout autant. Très bon rythme, belles images, très jolis décors et une bande originale décalée à l’image du film, mais agréable à écouter aussi.

Sans vous en dire plus, Come to daddy est une grande réussite, à de quoi devenir culte de par son humour et sa montée crescendo dans la violence et fait office d’un des meilleurs films de l’année et clairement un des grands moments dans la carrière d’Elijah Wood.

Gros coup de coeur.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :