Cette semaine dans les salles

  • Mort Sur Le Nil (The Walt Disney Company France) Nouveau long de Kenneth Branagh dont les meileurs scores sont Cendrillon (1.72M), Thor (1.71M), Le Crime De L’Orient Express (1.46M) et Frankenstein (1.17M). Le réalisateur adapte le roman d’Agatha Christie, roman déjà adapté au cinéma en 1978 par John Guillermin (1.24M).

Au cours d’une luxueuse croisière sur le Nil, ce qui devait être une lune de miel idyllique se conclut par la mort brutale de la jeune mariée. Ce crime sonne la fin des vacances pour le détective Hercule Poirot. A bord en tant que passager, il se voit confier l’enquête par le capitaine du bateau. Et dans cette sombre affaire d’amour obsessionnel aux conséquences meurtrières, ce ne sont pas les suspects qui manquent ! S’ensuivent une série de rebondissements et de retournements de situation qui, sur fond de paysages grandioses, vont peu à peu déstabiliser les certitudes de chacun jusqu’à l’incroyable dénouement !

CRITIQUE

  • Les Vedettes (Gaumont Distribution) Deuxième long de Jonathan Barré après La Folle Histoire De Max Et Léon (1.22M) et toujours avec le duo du Palmashow.

Daniel, un chanteur raté, travaille dans un magasin d’électroménager. Prêt à tout pour rembourser ses dettes et se retrouver sous le feu des projecteurs, il décide d’utiliser Stéphane, un collègue naïf et prétentieux, pour participer à des jeux télévisés. Alors oui tout les oppose, non ça ne sera pas de tout repos, mais Daniel et Stéphane sont plein de ressources…

  • Moonfall (Metropolitan FilmExport) Nouveau long de Roland Emmerich dont les meilleurs scores sont Independance Day Le Jour De La Riposte (5.61M), 2012 (4.65M), Godzilla (2.91M), Stargate (2.69M), Le Jour D’Après (2.69M) et qui reste sur Midway (424.7k).

Une mystérieuse force a propulsé la Lune hors de son orbite et la précipite vers la Terre. L’impact aura lieu dans quelques semaines, impliquant l’anéantissement de toute vie sur notre planète. Jo Fowler, ancienne astronaute qui travaille pour la NASA, est convaincue de détenir la solution pour tous nous sauver, mais seules deux personnes la croient : un astronaute qu’elle a connu autrefois, Brian Harper, et un théoricien du complot, K.C. Houseman. Ces trois improbables héros vont tenter une mission impossible dans l’espace… et découvrir que notre Lune n’est pas ce que nous croyons.

  • Marry Me (Universal Pictures International France) Un long de Kat Coiro d’après le roman graphique éponyme de Bobby Crosby.

Kat Valdez, une star de la scène musicale forme un couple hyper glamour avec sa future moitié, le jeune chanteur prodige Bastian. Alors que leur duo Marry Me cartonne au box-office, les amoureux ont prévu de se dire oui pour la vie devant un parterre de fans déchainés, lors d’une cérémonie retransmise en multiplexe. Dans la foule, Charlie Gilbert, un professeur de maths divorcé, qui chaperonne sa fille Lou accompagné de sa meilleure amie, assiste bien malgré lui à l’évènement. Mais quand Kat apprend quelques secondes avant la cérémonie que Bastian l’a trompée avec sa propre assistante, sa vie entière est remise en question. Elle entre alors sur scène, bouleversée, et c’est au moment où tout est sur le point de s’écrouler aux yeux de tous qu’elle se raccroche in extremis au visage d’un inconnu dans la foule. Si celui qu’elle connaissait a pu la trahir peut-être qu’un inconnu pourra la sauver. Suivant cette impulsion folle, elle décide d’épouser cet inconnu qui n’est autre que Charlie. Contre toute attente, ce qui avait commencé sur un coup de tête va se transformer en une véritable histoire d’amour. Mais deux personnes issues d’univers si différents peuvent-elles dépasser leurs préjugés et trouver un terrain d’entente, quand tout semble vouloir les séparer ?

  • L’Horizon (Les Films Du Losange) Un long d’Emilie Carpentier.

Au cœur de sa banlieue lointaine où s’enlacent bitume et champs, Adja, 18 ans, brûle du désir de vivre intensément. Elle cherche sa voie entre sa meilleure amie influenceuse qui brille sur les réseaux sociaux et son footballeur de grand frère qui sature tout l’espace de réussite familiale. L’inattendu que lui propose la ZAD (Zone À Défendre) installée à la limite de son quartier l’attire. S’y rapprochant d’Arthur, ami de lycée, elle y vit des journées intenses et décisives où le choix d’un monde plus durable lui retourne le cerveau tout autant qu’il l’amène à prendre des risques aux côtés de cette Génération Climat.

  • The Innocents (Kinovista) Nouveau long de Eskil Vogt après Blind (6k).

Un été, quatre enfants se découvrent d’étonnants pouvoirs et jouent à tester leurs limites, loin du regard des adultes. Mais ce qui semblait être un jeu d’enfants, prend peu à peu une tournure inquiétante…

CRITIQUE

  • Pour Toujours (Destiny Films) Nouveau long de Ferzan Ozpetek après Hammam (107.5k), Le Dernier Harem (74.8k), Tableau De Famille (23.5k), La Fenêtre D’En Face (8.5k), Saturno Contro (5.6k), Le Premier Qui L’A Dit (147.1k) et Magnifica Presenza (10.1k).

Arturo et Alessandro traversent une période de crise. Quinze ans de vie commune ont érodé la passion et l’amour qui les animaient. Un jour, Annamaria, la meilleure amie d’Alessandro, leur confie ses deux enfants car elle doit être hospitalisée pour des examens. S’installe alors un nouveau quotidien : celui d’une vie de famille inattendue. Entre maladresses et moments d’émotions, disputes et tensions, Arturo et Alessandro prennent des risques pour protéger ce nouvel amour qui grandit d’un côté, et refleurit de l’autre.

  • Vous Ne Désirez Que Moi (Dulac Distribution) Nouveau long de Claire Simon dont les meilleurs scores sont Les Bureaux De Dieu (108.6k), Gare Du Nord (74.3k), Le Concours (33.3k), Coute Que Coute (29.2k) et qui reste sur Premières Solitudes (10.1k) et Le Fils De L’Epicière, Le Maire, Le Village Et Le Monde (2k).

Compagnon de Marguerite Duras depuis deux ans, Yann Andréa éprouve le besoin de parler : sa relation passionnelle avec l’écrivaine ne lui laisse plus aucune liberté, il doit mettre les mots sur ce qui l’enchante et le torture. Il demande à une amie journaliste de l’interviewer pour y voir plus clair. Il va décrire, avec lucidité et sincérité, la complexité de son histoire, leur amour et les injonctions auxquelles il est soumis, celles que les femmes endurent depuis des millénaires…

  • Great Freedom (Paname Distribution) Un long de Sébastien Meise qui a remporté le prix du jury dans la section un certain regard de Cannes 2021.

L’histoire de Hans Hoffmann. Il est gay et l’homosexualité, dans l’Allemagne d’après guerre, est illégale selon le paragraphe 175 du Code pénal. Mais il s’obstine à rechercher la liberté et l’amour même en prison…

  • White Snake (KMBO) Film d’animation de Zhao Ji et Amp Wong.

Xuan, un chasseur de serpents, trouve une jeune femme errant dans les montagnes. Elle a perdu la mémoire et ne se souvient que de son prénom, Blanca. Le chasseur décide de l’aider à retrouver son identité. Mais de dangereux esprits et de puissantes créatures vont se dresser sur leur chemin, car il s’avère que Blanca n’est vraisemblablement pas humaine…

  • Enquête Sur Un Scandale D’Etat (Pyramide) Nouveau long de Thierry De Peretti après Les Apaches (48.6k) et Une Vie Violente (116.6k).

Octobre 2015. Les douanes françaises saisissent sept tonnes de cannabis en plein cœur de la capitale. Le jour même, un ancien infiltré des stups, Hubert Antoine, contacte Stéphane Vilner, jeune journaliste à Libération. Il prétend pouvoir démontrer l’existence d’un trafic d’État dirigé par Jacques Billard, un haut gradé de la police française. D’abord méfiant, Stéphane finit par plonger dans une enquête qui le mènera jusqu’aux recoins les plus sombres de la République.

CRITIQUE

  • Buladó (Les Films Du Préau) Un long de Eché Janga qui a obtenu le veau d’or du meilleur film au festival du film néerlandais 2020 d’Utrecht.

Kenza, 11 ans, vit avec son père Ouira , policier qui ne croit que ce qu’il voit et son grand-père Weljo qui tente par tous les moyens de maintenir le lien avec la culture et la spiritualité originelles de l’île et de son peuple. Tiraillée entre la culture traditionnelle afro-caribéenne et la rationalité du monde moderne, la jeune fille est bien décidée à trouver sa propre voie.

  • Jean-Michel Le Caribou Et Les Histoires D’Amour Interdite (Cinéma Public Films) Film d’animation de Matthieu Auvray.

Marcel, le maire, décide d’interdire les histoires d’amour : ça n’engendre que des problèmes et ça rend tout le monde malheureux ! Interdire les histoires d’amour ? Jean-Michel n’est pas trop pour et sa petite amie Gisèle encore moins… Hélas, la répression commence. Nos héros décident d’entrer en résistance pour que l’amour soit à nouveau autorisé dans le village.

  • La Disparition ? (Rezo Films) Nouveau documentaire de Jean-Pierre Pozzi après Ce N’Est Qu’Un Début (83.1k) et Macadam Popcorn (0.2k).

Alors que Mathieu Sapin écrit quelques pages de BD à l’occasion du quarantième anniversaire de l’élection de François Mitterrand, il se tourne – pour connaître la petite histoire dans la grande – vers les figures de l’ombre du Parti Socialiste, au premier rang desquelles Julien Dray, le « Baron Noir ». Au travers d’anecdotes et témoignages inédits de visiteurs du soir qui côtoient les plus hautes sphères de l’Etat depuis le 10 mai 1981, Mathieu Sapin s’embarque alors dans une enquête qui va répondre à la question politique majeure du PS : « Comment la gauche en est-elle arrivée là ? ».

  • Golda Maria (Ad Vitam) Documentaire de Patrick Sobelman et Hugo Sobelman. On doit à ce dernier Soul Kids (9.5k).

En 1994, Patrick Sobelman filme chez elle sa grand-mère Golda Maria Tondovska.
Face à la caméra, ses souvenirs reviennent, de son enfance en Pologne à sa vie de femme en France, nous livrant le témoignage vivant d’une femme juive née en 1910, sa traversée du siècle et de ses horreurs.
En 2020, Patrick et son fils Hugo ont fait de ce témoignage intime un film, universel et essentiel.

Synopsis © Distributeurs & Allociné

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :