Seconde critique d’X-Men : Apocalypse

X-Men : Apocalypse

9.6

Scénario

9.0/10

Acteurs

10.0/10

Réalisation

10.0/10

Musique

9.0/10

Effets spéciaux

10.0/10

Les pour

  • Des acteurs au top
  • Des effets spéciaux et une mise en scène grandiose
  • Un scénario solide
  • Un équilibrage parfait entre chaque personnage

Les contre

  • Apocalypse un peu sous exploité

Twitter : @XMenMovies #Apocalypse @20thCFox_FR

Acteurs : James McAvoy, Micheal Fassebender, Jennifer Lawrence, Oscar Isaac, Sophie Turner, Nicholas Hoult

Réalisateurs : Bryan Singer

Date de sortie : 18 mai 2016

SYNOPSIS :

Depuis les origines de la civilisation, Apocalypse, le tout premier mutant, a absorbé de nombreux pouvoirs, devenant à la fois immortel et invincible, adoré comme un dieu. Se réveillant après un sommeil de plusieurs milliers d’années et désillusionné par le monde qu’il découvre, il réunit de puissants mutants dont Magneto pour nettoyer l’humanité et régner sur un nouvel ordre. Raven et Professeur X vont joindre leurs forces pour affronter leur plus dangereux ennemi et sauver l’humanité d’une destruction totale.

CRITIQUE :

Non content de nous avoir servi le meilleur X-Men de la saga avec Days of Future Past en 2014, Bryan Singer remet le couvert cette année et atteint encore des sommets stratosphériques avec Apocalypse.X-Men Apocalypse photo 27

Comme c’était déjà le cas avec Days of Future Past, l’histoire est encore une fois très solide et cohérente dans l’univers des mutants. Effectivement, la magnifique introduction du film centré sur les origines « d’Apocalypse » ancre parfaitement et  magistralement la saga dans la mythologie. Tout le reste de l’intrigue est également parfaitement construite et ne laisse encore une fois, rien au hasard, tout coule littéralement de source et nous captive de bout en bout. Le travail des scénaristes est vraiment impeccable et surpasse de loin la plupart des films de super-héros. Les scénaristes nous rappellent aussi, finalement, que la saga X-Men reste une des mythologies les plus cohérentes qui soit au sein de la maintenant très grande famille Marvel. Il faut dire également qu’il n’était pas évident d’arriver après Days of Future Past et d’atteindre le même niveau de qualité que ce dernier, aussi bien d’un point de vue scénaristique, psychologique et mythologique. Heureusement, Bryan Singer relève ce défi haut la main et nous en mets une fois de plus plein les yeux !X-Men Apocalypse photo 12

L’équilibre entre chaque mutant est une fois de plus parfait et chacun trouve idéalement sa place. C’est ainsi l’occasion de nous (re)présenter certains mutants déjà bien connu dans des versions rajeunies, mais malgré tout très réussies. Nous découvrons donc, par exemple, des versions plus jeunes de Jean Grey (Sophie Turner), Cyclope (Tye Sheridan) où encore Diablo (Kodi Smit-McPhee), ne maîtrisant pas encore pleinement leurs pouvoirs, ce qui est, il faut bien l’avouer, une nouvelle approche des personnages plutôt intéressante. Le nouveau grand méchant de l’histoire « En Sabah Nur / Apocalypse » se trouve être certes assez réussi, mais malheureusement sous-exploité et particulièrement moche, malgré tout on ressent une véritable menace de sa part et il apporte beaucoup aux enjeux dramatiques du récit. Quicksilver (Evan Peters) nous offre une fois de plus une séquence d’anthologie hyper jouissive et époustouflante. Pour le reste des acteurs et personnages du film, ils sont parfaits et restent chacun cohérent dans l’évolution de leurs propres personnages. Mention spéciale pour le toujours impeccable Michael Fassbender alias Magnéto.X-Men Apocalypse photo 28

Côté technique et effets spéciaux c’est vraiment sublime, la mise en scène en mets plein les mirettes, c’est vraiment somptueux à chaque instant et le montage est impeccable. Si je dois retenir quelques scènes ; comme dit plus haut, évidemment cela serait la fameuse scène dédiée à Quicksilver, également l’entrée en scène, certes courte, mais magistrale, de notre bon vieux Wolverine qui est d’une brutalité et d’une sauvagerie sans précédent dans la saga et sans oublier la magnifique séquence de l’affrontement finale en apothéose des X-Men face à En Sabah Nur / Apocalypse qui est vraiment superbement mise en scène et adopte une approche relativement sobre et ce sans jamais tomber dans une surenchère outrancière.X-Men Apocalypse photo 29

En bref ! X-Men : Apocalypse atteint le même niveau que son prédécesseur, ce qui en fait également un pur chef-d’œuvre, qui étourdi par sa splendeur de tous les instants, aussi bien visuelle que scénaristique, toute proportion gardée bien sûr. Le spectacle est total ! Par la même occasion, le film assoit définitivement et incontestablement Bryan Singer au panthéon des meilleurs cinéastes pour les adaptations des univers super-héroique.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :