Critique de Simetierre

Simetierre

7.8

Scénario

8.2/10

Réalisation

7.8/10

Casting

7.5/10

Musique

7.8/10

Les pour

  • Un bon scénario
  • Un bon rythme de film d'horreur

Twitter : #Simetierre @paramountfr

Titre VO : Pet Sematary

Réalisateurs : Kevin Kölsch, Dennis Widmyer

Acteurs : Jason Clarke, Amy Seimetz, John Lithgow 

Durée : 1h41

Date de sortie : 10 avril 2019

Trente ans après la première adaptation du roman de Stephen King, Simetierre revient sur nos écrans pour nous plonger dans l’horreur et on vous confirme que c’est réussi.

Lors des premières secondes du film, l’atmosphère est installée. Les notes de musiques et le visuel nous font très vite comprendre l’intensité de l’histoire qu’on va découvrir. Cette dernière démarre avec l’arrivée d’une famille dans une région du Maine. Celle-ci a quitté Boston dans le but de s’installer dans un coin plus tranquille. Malheureusement pour eux, de redoutables forces maléfiques vont envahir leur vie et les pousser dans leurs retranchements.

Dans la catégorie horreur, de nombreux films sortent chaque année. Certains ressemblent beaucoup à d’autres apportant son lot d’ennui étant donné le manque de surprises. Ici, avec pour origine l’écriture de Stephen King, on arrive en salles avec l’envie de voir un bon cru et avec Simetierre le désir est satisfait.

Violent à souhait, le rythme du film n’est pour autant pas oppressant à chaque minute. On nous laisse souffler de temps en temps mais jamais trop longtemps pour très vite nous replonger dans le stress plus ou moins grand selon notre degré de sensibilité.

Les effets visuels et notamment le maquillage sont assez réussis et provoquent certains rires sarcastiques lors de plusieurs scènes. Il y a un peu de gores mais cela reste léger. On tique un peu sur certains passages avec le chat qui semble parfois trop mécanique même s’il fait son petit effet.

Le casting est porté par Jason Clarke mais celle qui nous marquera le plus est la jeune Jeté Laurence dans le rôle d’Ellie.

Résultat, cette adaptation de Simetierre, différente de celle de 1989, nous a convaincu et on vous encourage à aller le voir.

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Cette semaine dans les salles – Zickma

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :