Critique de Miss Peregrine et les enfants particuliers

Miss Peregrine et les enfants particuliers

8.5

Scénario

7.0/10

Acteurs

9.0/10

Réalisation

9.0/10

Bande originale

9.0/10

Les pour

  • Un grand Burton
  • Une belle BO
  • De très bons acteurs

#Twitter : #MissPeregrine #Jesuisparticulier @20thCFox_FR

Réalisateur : Tim Burton

Acteurs : Eva Green, Asa Butterfield, Samuel L. Jackson, Judi Dench, Rupert Everett, Allison Janney, Ella Purnell, Terence Stamp

Date de sortie : 5 octobre 2016

Durée : 2h07

 

Tim Burton le grand est de retour et il se modernise… Sa filmographie était jusqu’ici très simple et surtout destinée aux fans du genre, sauf qu’avec le temps sa stylisation et son approche du cinéma commençaient à faire un peu répétitif et proche du lassant… Ce n’est donc pas un hasard si aujourd’hui le jeune public retient de lui l’un de ses plus mauvais films, Alice tant le public actuel est pratiquement incapable de se souvenir d’un autre film du célèbre cinéaste passé Charlie et la chocolaterie en 2005 (Un des titres présents sur l’affiche promo de Miss Peregrine, histoire de connecter avec le jeune public).

Mais Tim Burton a bien saisi que si son style gothique était très populaire dans les 90’s, le monde avait évolué et il lui fallait se renouveler un peu pour continuer de marquer le cinéma de son emprunte, processus qu’il avait déjà entamé avec  son précédent et déjà très sympa film: Big Eyes.

miss-peregrine-critique4

Pourtant avec Miss Peregrine, Tim Burton est parvenu à proposer un nouveau grand film, de ceux que l’on citera fièrement  dans quelques années, dans la mesure où il a su cette fois accorder son univers dans son choix d’histoire tout en hésitant pas à bouleverser son cocon. Exit Johnny Depp, Helena Boham CarterDany Elfman et bonjour Eva GreenAsa Butterfield et Michael Higham pour ne citer que ces quelques changements qui pour un spectateur lambda semblent être peu de choses, mais pour qui chez les fans de Burton montre qu’il continue d’aller de l’avant et de s’ouvrir un peu plus.

miss-peregrine-critique3

Et ce qui est extra avec Miss Peregrine est que le tout fonctionne parfaitement bien ! Le casting est simplement l’un des meilleurs du cinéma actuel et que ce soit du côté des adultes ou des jeunes, chaque acteur est juste dans son interprétation avec une mention spéciale pour Eva Green, plus belle et plus douée que jamais. Tim Burton a simplement offert à l’actrice française l’un de ses plus beaux rôles. Drôle, malicieuse, charmante, Eva Green propose un superbe jeu et notamment avec son visage (il faut décrocher le regard des sous-titres si vous le regardez en VO pour se focaliser sur son visage et ainsi apprécier à sa juste valeur son jeu) et sa manière de l’utiliser.

Face à elle, on appréciera toujours autant Asa Butterfield, l’un des jeunes acteurs les plus talentueux actuellement et qui depuis Le monde de Nathan ne cesse de s’imposer comme une valeur sûre.

miss-peregrine-critique1

Du côté des Méchants, on a Samuel. L. Jackson (mais pas que grâce à un bon twist en milieu de film), toujours aussi bon en bad guy et surtout rempli d’humour.

A la musique, exit Danny Elfman et bienvenue Michael Higham qui propose à la fois une bande originale collant parfaitement à l’univers de Tim Burton sans jamais ressembler de près ou de loin à du Elfman, ce qui est vraiment une bonne chose, car il n’y aurait rien eu de pire que de se dire « Oui… Changer de compositeur pour obtenir une copie de… ». Et bien a aucun moment on ne viendra à penser ceci tant le mélange Burton / Higham est aussi efficace que le mix Burton / Elfman dans son propre style.

Que dire de plus sur Miss Peregrine si ce n’est que le temps ne semble jamais long et que bien même que la finalité de son histoire soit plutôt prévisible (après tout c’est un film grand public) il y a assez de rebondissements pour faire de ce film un excellent moment de cinéma.

N’oublions pas de saluer le thème consistant à expliquer que chacun d’entre nous est particulier et que notre différence représente aussi notre plus grande force.

Pour ce qui est du reste, on vous conseille vivement de foncer en salle pour découvrir ce très bon film.

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Cette semaine dans les salles – Zickma

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :