Critique de Dans la brume

Dans la brume

8.4

Scénario

7.5/10

Réalisation

8.8/10

Acteurs

9.2/10

Musique

8.0/10

Les pour

  • Un très bon film de genre
  • Très bon casting
  • Très bon rythme

Les contre

  • Une fin qui peut frustrer

Twitter : #DansLaBrume @TF1Studio

Titre VO :

Acteurs: Romain Duris, Olga Kurylenko, Fantine Harduin, Michel Robin, Anna Gaylor

Réalisateur : Daniel Roby

Durée : 1h29

Date de sortie : 4 avril 2018

En voilà une belle surprise que ce Dans la brume. Véritable film de genre avec un scénario intéressant, intelligent, original et porté par un joli casting. 

En fait on pourrait résumer cette réussite par « pourquoi chercher à en faire trop quand la simplicité suffit ». En effet Dans la brume ne cherche jamais à bombarder le spectateur avec des scènes de frissons, des zombies, des explications tordues ou autre, à savoir des choses faciles et déjà vues, mais se concentre plutôt sur une histoire simple dans une ville simple (Paris est cette fois un réel élément de décors) autour de cinqu personnages attachants.

Et c’est sans doute là la plus grande force du film, dans l’écriture de ses personnages plus que dans le reste. Que ce soit les deux rôles principaux interprétés par Romain Duris, Olga Kurylenko ou le couple de vieux du dessus interprété par Michel Robin et Anna Gaylor, les différents protagonistes sont attendrissants, jouent superbement bien et nous captivent du début à la fin.

N’oublions pas le personnage de la petite fille interprétée par Fantine Harduin qui est plutôt douée bien que manquant un peu de bouteille pour faire passer plus les émotions. On appréciera aussi le petit rôle de Réphaël Ghrenassia que l’on ne voit définitivement pas assez au cinéma.

Malgré tout ce film, aussi bon soit-il pourrait énerver les spectateurs aimant les explications et les fins toutes préparées tant ce dernier laisse de nombreuses frustrations à la fin dont l’envie d’en savoir plus.

Pour les autres aspects du film, Dans la brume est très bien réalisé avec un bon rythme, bénéficie d’une jolie bande originale et une fois encore utilise parfaitement Paris là où d’autres films se sont loupés dernièrement.

Dans la brume est un véritable film de genre à la française, avec les qualités du cinéma espagnole ou australien.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :