Critique de Comme un homme

Comme un homme

7.6

Scénario

7.5/10

Réalisation

7.0/10

Acteurs

9.0/10

Musique

7.0/10

Les pour

  • La révélation d'un acteur
  • Une histoire prenante

twitter: @diaphana

acteurs: Charles Berling, Emile Berling, Sarah Stern, Kevin Azais

réalisateur: Safy Nebbou

Date de sortie : 15 août 2012 (1h 35min)

Voici donc une belle avant première puisque le film n’est prévu que le 15 aout. Proposé dans le cadre du 1er Champs-Elysée film festival en présence de l’équipe, ce qui est toujours sympa pour voir en vrai les acteurs.

Que dire de ce film si ce n’est que Emile Berling est incroyable et crève littéralement l’écran. Quand on voit ce film, on ne doute pas une seconde qu’il va avoir une superbe et longue carrière comme son père Charles avec qui il partage l’affiche ici.

Sachez tout de suite qu’on ne rigole pas une seule seconde dans ce film, bien au contraire et qu’on assiste à une lente autodestruction poignante de vérité. Tous les acteurs jouent de manière juste, même si face à Emile, les autres semblent un peu en dessous tout de même.

Seul deux petites scènes m’ont gêné car un peu ridicule mais cela ne dure que deux secondes, ainsi lorsque le personnage de Emile Berling va chez son ami et alors que la porte s’ouvre à peine, il sort une phrase telle que «A je vous dérange, vous êtes en train de manger» alors qu’il n’a clairement pas eu le temps de voir l’intérieur de la maison ou la seconde scène quand il est à l’hôpital au chevet de son ami derrière une vitre, bien visible de tous et pourtant quand il sort de la chambre, la mère de ce même ami fait genre elle ne l’avait pas vu en disant «Ah tu étais là ?»

Hormis ces 2 petites scènes, tout le reste est réussi et je vous invite vraiment à aller voir ce très beau film

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :