Critique de « Camille Claudel 1915 »

Twitter:  @ArpSelection

Acteurs: Juliette Binoche, Jean-Luc Vincent, Robert Leroy

Réalisateur: Bruno Dumont

Date de sortie: 13 Mars 2013

Bande annonce:

http://www.youtube.com/watch?v=1GShm70dRQc

Avis de #Chris

Généralement, je fais mes critiques très rapidement mais pas pour ce film. La raison est que je voulais du recul sans quoi j’allais être très violent vis à vis de ce film. Le soucis est que même avec deux jours d’attentes, au final mon avis n’a pas réellement évolué.

Pour moi il n’y a qu’une chose intéressante dans ce film, le jeu de Juliette Binoche. En fait toute la presse ne parle que de son jeu et en même temps, après avoir vu le film, on se dit que c’est surtout parce qu’il n’y a que ça de valable.

oui Juliette Binoche est bluffante en demi folle et surtout elle semble la seule à jouer de façon naturelle. Pratiquement tous les acteurs donnent cette impression d’être au théâtre et exagèrent tout ! Cela en devient limite une caricature. Ne prenons que l’exemple de la jeune soeur disant  dans la cuisine à Camille que personne ne veut l’empoisonner et nous avons clairement cette impression d’assister à une parodie tant l’actrice manque de naturel. On imagine que c’est une mauvaise direction d’acteurs car ils jouent tous ainsi,, pas uniquement elle.

Le problème est que nous sommes au cinéma et pas au théâtre et qu’un film ne se regarde pas de la même façon.

Ensuite il y a l’histoire qui tourne en rond et est vite lourde. Oui Camille est placée chez les fous, ok elle se fait à manger elle même et pleur parfois… Mais après ? Et bien après il faut tenir 1H30 et donc on nous remontre pratiquement la même chose une seconde fois pour tirer le film. Et puis malgré tout, ce n’est pas assez long, pas assez de matière et là on va nous montrer une partie de la vie du frère pas passionnante pour un sou, qui n’apporte globalement rien à l’histoire et qui semble définitivement là pour combler.

Alors oui la «grande presse» s’emballe pour le film mais je pense qu’ils sont surtout aveuglés par le talent de Juliette Binoche que pour admettre qu’ils se sont ennuyé comme jamais.

Bref, une bien belle déception

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :