C comme culte 30 – Ed Wood

Ed Wood est le sixième film réalisé par le célèbre Tim Burton dont la réputation n’est plus à faire. C’est en 1994, après la sortie de Batman Returns en 1992, qu’il décide de réaliser un film sur le réalisateur connu comme étant le plus mauvais réal de tout les temps. Ed Wood est alors un film autobiographique qui va se concentrer sur Ed Wood, son amitié avec Béla Lugosi mais aussi sur ses réalisations de Glen or Glenda?, Plan 9 from Outer Space et La Fiancée du Monstre.

La particularité de ce film est notamment qu’il est tourné en noir et blanc. Ce film, dont Johnny Depp détient le rôle principal et Martin Landau celui de Béla, a été acclamé par les critiques. C’est d’ailleurs grâce à ce film que Martin Landau gagnera l’Oscar du Meilleur Acteur dans un Second Rôle. Ce ne sera pas la seule récompense puisque ce film gagnera l’Oscar du Meilleur Maquillage. Lors des Golden Globes Martin Landau gagnera également dans la catégorie Meilleure Acteur dans un second Rôle, quant aux Saturn Awards, Ed Wood remportera le prix de Meilleur Acteur pour Martin Landau et Meilleure Musique composée par Howard Shore. Parmi d’autres nominations, il sera surtout sélectionné en Sélection Officielle en Compétition du Festival de Cannes.

Tim-Burton-Ed-Wood-3

C’est un cas exceptionnel dans la filmographie de Tim Burton qui a généralement son compositeur attitré: Danny Elfman. Pour ce film, Howard Shore s’occupera de la musique. La bande-originale de ce film sera d’ailleurs un hommage aux films de science-fiction des années 1950. Ed Wood se veut également un clin d’œil au réalisateur et acteur Vincent Price, un grand nom du cinéma fantastique d’après-guerre. Pour Tim Burton, son admiration et son inspiration vis-à-vis de Vincent Price rappelle celle vouée par Ed Wood à Bela Lugosi.

Le budget total de ce film s’élèvera à 18 millions de dollars, ce qui représente plus que la totalité des films tournés par Ed Wood. Quant aux box-office, le Canada et les Etats-Unis remporteront à eux seuls 5 887 457 $, ce qui sera le plus gros échec commercial de la carrière de Burton jusqu’ici. Quant à la France, il réalisera 267 630 entrées. Malgré son échec, Tim Burton annonce lui-même qu’il est fière de ce film mais que « personne n’est venu le voir, c’est tout« . 

Ed-Wood

Ed Wood est un film qui, malgré son problème d’échec commercial, n’en demeure pas moins un film excellent que les critiques ont acclamés et dont les récompenses ne font que valider la qualité de ce sixième long-métrage de Tim Burton.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :