Critique de The King’s Man : Première Mission

The King's Man : Première Mission

8.4

Scénario

8.3/10

Casting

9.0/10

Réalisation

8.4/10

Bande originale

8.0/10

Les pour

  • Très bon casting
  • Combats superbes

Les contre

  • Quelques longueurs

Twitter : #TheKingSMan

Titre VO :

Réalisateur : Matthew Vaughn

Acteurs : Ralph Fiennes, Harris Dickinson, Gemma Arterton, Djimon Hounsou, Rhys Ifans, Daniel Brühl

Durée : 2H11

Date de sortie : 29 décembre 2021

Vous avez aimé les deux premiers films de la saga KingsMan avec Taron Egerton et Colin Firth ?

Et bien oubliez absolument tout de ces deux films puisque Matthew Vaughn propose quelque chose de totalement différent où les gadgets sont inexistants, le modernisme absent et une mise en scène bien plus sage (moins ambiance clip) pour finalement uniquement utiliser le nom KingsMan et faire un film d’espionnage et d’action plus old school, mais tout aussi réussi.

Alors évidement tout n’est pas parfait dans ce prequel et malheureusement le nouveau code hollywoodien qui veut qu’un grand film doit impérativement dépasser les deux heures joue contre The king’s man qui parfois souffre de quelques longueurs et a cette tendance à partir un peu dans tous les sens pour combler la durée voulue. Le film aurait mérité à ne durer que 1H30 quitte à couper quelques scènes de remplissages qui même si elles sont belles ralentissent un peu le tout parfois.

Le scénario est plutôt intéressant et pourrait être vu comme un film de super héros où les grands méchants du monde s’associent pour faire trembler le monde avec un seul héros et quelques acolytes face à eux. Cela fonctionne bien même si on pourra un peu rire face au choix des ennemis dont un en scène post générique un cran toi much.

A côté de ça, ce prequel est réussi sur de nombreux autres aspects et à commencer dans ses scènes de combats toujours aussi stylisées et chorégraphies à la perfection. On risque de parler longtemps du style de combat de Raspoutine qui alterne danse russe et technique brutale. Chaque combat est un plaisir pour les yeux.

Autre très bon point du film, son casting de qualité avec un Ralph Fiennes en grande forme, même si clairement on retiendra bien plus, Harris Dickinson, Djimon Hounsou et surtout Gemma Arterton qui est simplement parfaite dans ce film.

Du côté de la réalisation, elle est donc différente de celles des deux précédents films et Matthew Vaugh prend son temps pour filmer les décors, les dialogues et évite les effets Stroboscopic ou effets de mise en scène modernes et qui auraient dénoté avec ce film-ci.

Enfin, la bande originale est soignée.

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Cette semaine dans les salles – Zickma

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :