Critique de Mise à Mort du Cerf Sacré

Mise à Mort du Cerf Sacré

7

Scénario

5.5/10

Acteurs

8.5/10

Musique

6.0/10

Réalisation

8.0/10

Les pour

  • Superbe casting
  • Belle mise en scène

Les contre

  • histoire difficile d'accès
  • Musique parfois envahissante

Twitter : #MiseàMortduCerfSacré @hautetcourt

titre VO: The Killing of a Sacred Deer

Réalisateur : Yórgos Lánthimos

Acteurs : Nicole Kidman, Colin Farrell, Barry Keoghan, Alicia Silverstone, Raffey Cassidy, Sunny Suljic

Durée : 2h01

Date de sortie : 1 novembre 2017 (Proposé à l’étrange Festival 2017)

Lent, dénué d’intérêt, fin incompréhensible, Virtuose, Chef d’oeuvre, extraordinaire…

Voilà clairement une liste des choses que l’on entend à la fin de projection du dernier film signé Yórgos Lánthimos « Mise à mort du cerf sacré« . Et ce mélange de réaction est plus que compréhensible tant le film comprend à la fois de très jolies choses, mais aussi se trouve être extrêmement difficile d’accès.

Saluons en premier une réalisation magnifique où le choix des plans, des décors, de la musique et même des couleurs ambiantes se trouvent être méticuleusement sélectionnées. L’horreur se trouve clairement dans cette froideur instaurée par cet ensemble plus que par l’histoire face à nous.

Car il est bien là le problème du film, dans son histoire. Certes Yórgos Lánthimos joue sur les métaphores, invente un personnage monstrueux dans le corps d’un ado et pousse son héros dans ses retranchées, mais en deux heures, Yórgos Lánthimos a plus que le temps d’ennuyer, de proposer une fausse simplicité à son récit tout en y oubliant une certaine logique et un manque cruel d’explications.

Faut-il réellement condamner un médecin qui perd un patient, pourquoi notre héros ne choisi-t-il pas plutôt de s’enlever sa propre vie… des choses qui ne sont pas ou peu expliquées et qui aurait offert une accessibilité plus simple à l’oeuvre et offrant une lecture plus agréable.

Heureusement ce scénario est en partie sauvé par des acteurs incroyables et un humour parfois décalés bien qu’à petite dose. Que ce soit Nicole Kidman et Colin Farrell, les deux comédiens sont incroyables et le jeune Barry Keoghan est bien plus intéressant ici que dans Dunkerque.

Concernant la bande originale, elle est très (trop) envahissante et parfois cela rend agréable une scène, sur d’autres elle semble abusée et limite hors-propos.

Mise à Mort du Cerf Sacré est de ces films qui divisent, mais qui marquent le spectateur

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :