Cette semaine dans les salles

cette-semaine-dans-les-salles-71

Une semaine de sortie rimant en « eur » pour les films français : Vendeur, Braqueurs et Un Homme à La Hauteur et aussi  quelques films « art et essai » pour cinéphiles avertis. Bonnes séances.

 

 

  • Criminal Un Espion Dans La Tête (Metropolitan FilmExport ~242 copies) Nouveau film d’Ariel Vromen après The Iceman (98.1k).Au casting, Kevin Costner qui reste sur 3 Days To Kill (302.2k), Gary Oldman qui reste sur Enfant 44 (112.1k) et Tommy Lee Jones qui reste sur The Homesman (327.1k).

Dans une ultime tentative pour contrecarrer un complot et une terrifiante catastrophe, les autorités décident d’implanter la mémoire et le savoir-faire d’un agent de la CIA décédé dans le corps d’un condamné à mort aussi imprévisible que dangereux. Il est l’unique chance – à haut risque – d’achever la mission… D’autant qu’en récupérant l’esprit de l’ancien agent, le condamné a aussi hérité de ses secrets…

 

  • Un Homme A La Hauteur (Gaumont Distribution ~501 copies) Nouveau film de Laurent Tirard après Mensonges Et Trahisons Et Plus Si Affinités (743.2k), Molière (1.2M), Le Petit Nicolas (5.7M), Astérix Et Obélix Au Service De Sa Majesté (3.7M) et Les Vacances du Petit Nicolas (2.4M). Au casting, Jean Dujardin qui reste sur Un + Une (920.9k) et Virginie Efira qui reste sur Et Ta Soeur (133.1k).

Diane est une belle femme. Une très belle femme. Brillante avocate, elle a de l’humour et une forte personnalité. Et comme elle vient de mettre un terme à un mariage qui ne la rendait pas heureuse, la voilà enfin libre de rencontrer l’homme de sa vie. Le hasard n’existant pas, Diane reçoit le coup de fil d’un certain Alexandre, qui a retrouvé le portable qu’elle avait égaré. Très vite, quelque chose se passe lors de cette conversation téléphonique. Alexandre est courtois, drôle, visiblement cultivé… Diane est sous le charme. Un rendez-vous est rapidement fixé. Mais la rencontre ne se passe pas du tout comme prévu…

AVANT-PREMIERE
CRITIQUE

 

  • Braqueurs (SND ~191 copies) Nouveau film de Julien Leclercq après Chrysalis (134k), L’Assaut (515.9k) et Gibraltar (271.6k).

Yanis, Eric, Nasser et Frank forment l’équipe de braqueurs la plus efficace de toute la région Parisienne. Entre chaque coup, chacun gère comme il peut sa vie familiale, entre paranoïa, isolement et inquiétude des proches. Par appât du gain, Amine, le petit frère de Yanis, va commettre une erreur… Une erreur qui va les obliger à travailler pour des caïds de cité. Cette fois, il ne s’agit plus de braquer un fourgon blindé, mais un go-fast transportant plusieurs kilos d’héroïne. Mais la situation s’envenime, opposant rapidement braqueurs et dealers…

CRITIQUE
AVANT-PREMIERE

 

  • Tini La Nouvelle Vie De Violetta (The Walt Disney Company France ~357 copies) Film argentin de Juan Pablo Buscarini inspirée de la série télé Violetta. Pour les fans de la série.

Tel un reflet de la vraie vie de Martina « Tini » Stoessel, TINI – La nouvelle vie de Violetta retrace l’aventure de la jeune star argentine au succès phénoménal depuis qu’elle est devenue l’interprète de Violetta. En laissant derrière elle son incroyable adolescence, elle s’engage dans une toute nouvelle aventure qui va la révéler et lui permettre de devenir l’artiste qu’elle est vraiment…

 

  • Vendeur (Bac Films ~156 copies) Premier film de Sylvain Desclous.

Serge est l’un des meilleurs vendeurs de France. Depuis 30 ans, il écume les zones commerciales et les grands magasins, garantissant à ses employeurs un retour sur investissement immédiat et spectaculaire. Il a tout sacrifié à sa carrière. Ses amis, ses femmes et son fils, Gérald, qu’il ne voit jamais. Et sa santé. Quand Gérald vient lui demander un travail pour financer les travaux de son futur restaurant, Serge hésite puis accepte finalement de le faire embaucher comme vendeur. Contre toute attente, Gérald se découvre un don.

CRITIQUE
AVANT-PREMIERE

 

  • Eddie The Eagle (The Twentieth Century Fox France ~194 copies) Premier film de Dexter Fletcher inspirée d’un pan de vie de Michael Edwards plus connu sous Eddie The Eagle. Forcément on pense à Rasta Rockett (2.5M) et Good Luck Algeria (172.5k).

Eddie Edwards n’a jamais rien eu d’un athlète, bien au contraire. Pourtant, depuis qu’il est petit, il n’a qu’un seul rêve : participer aux Jeux Olympiques. Au fil des années, ni son piètre niveau sportif, ni le manque de soutien, ni les moqueries n’ont entamé sa volonté. Et c’est ainsi qu’en 1988, celui qui n’a jamais lâché a réussi à se retrouver, on ne sait trop comment, aux Jeux Olympiques d’hiver de Calgary.
Avec l’aide d’un entraîneur aussi atypique que lui, ce sauteur à ski pas comme les autres va secouer le monde du sport et conquérir le cœur du public en accomplissant une performance olympique aussi improbable qu’historique…

CRITIQUE 1
CRITIQUE 2
PROJECTION PRIVEE

 

  • Baden Baden (Jour2Fête) Premier film de Rachel Lang.

Après une expérience ratée sur le tournage d’un film à l’étranger, Ana, 26 ans, retourne à Strasbourg, sa ville natale.
Le temps d’un été caniculaire, elle se met en tête de remplacer la baignoire de sa grand-mère par une douche de plain pied, mange des petits pois carotte au ketchup, roule en Porsche, cueille des mirabelles, perd son permis, couche avec son meilleur ami et retombe dans les bras de son ex.
Bref, cet été là, Ana tente de se débrouiller avec la vie.

 

  • Mr Holmes (ARP Sélection ~88 copies) Nouveau film de Bill Condon adapté du roman Les Abeilles de Monsieur Holmes. Mise à part la réalisation des deux derniers opus de Twilight, on doit aussi au réalisateur Candyman 2 (32.9k), Dr Kinsey (102.6k), Dreamgirls (368.5k) et Le Cinquième Pouvoir (30.8k).

En 1947, Sherlock Holmes, depuis longtemps à la retraite, vit paisiblement dans le Sussex, avec sa gouvernante et son fils, un détective amateur. Mais la quiétude recherchée n’est que de façade… Une affaire vieille de 50 ans le hante encore et toujours. Malheureusement seuls quelques fragments sont encore vivaces : une altercation avec un époux en colère, un lien profond mais mystérieux avec son épouse fragile. Si son légendaire pouvoir de déduction n’est plus intact, et si Watson n’est plus là, Holmes va se lancer dans son ultime enquête, la plus compliquée de sa longue carrière…

 

  • Krampus (Universal Pictures International France ~34 copies) Film d’horreur de Michael Dougherty qui sort trop tardivement en France, donc une sortie technique.

Quand Max voit sa famille peu exemplaire se disputer à l’approche de Noël, le garçon décide d’ignorer la célébration, sans se rendre compte que ce manquement à la tradition va provoquer les foudres de Krampus, un démon ancestral bien décidé à punir les réfractaires. La situation tourne en enfer quand les figures de Noël prennent monstrueusement vie, lançant l’assaut sur la maison de Max et forçant les membres de sa famille à s’entraider s’ils espèrent sauver leur peau.

 

  • Dough (Margo Cinéma ~37 copies) Film de John Goldschmidt qui nous rappele Paulette de Jérôme Enrico (1M).

Nat Dayan, un vieux boulanger juif de l’East End de Londres, s’efforce de maintenir l’activité de sa boutique face aux velléités d’un supermarché voisin, qui va jusqu’à lui « voler » son employé. Sans grand enthousiasme, il embauche comme apprenti un jeune immigré musulman originaire du Darfour, accessoirement dealer de cannabis. Leur relation n’est pas de tout repos jusqu’au jour où un incident fortuit va relancer les ventes… Une comédie à la Ken Loach, qui nous parle d’amitié, de loyauté et de muffins magiques…

 

  • Montanha Un Adolescent A Lisbonne (Pyramide Distribution ~17 copies) Premier film de Joao Salaviza qui a remporté l’Antigone d’or au Festival Cinemed 2015 de Montpellier.

Un été brûlant à Lisbonne. David, 14 ans, sait que son grand-père va mourir mais refuse de lui rendre visite de peur de le perdre. Sa mère, elle, passe des nuits entières à son chevet. Le vide que laisse déjà son grand-père oblige David à devenir l’homme de la maison. Il sent qu’il n’est pas prêt à endosser ce nouveau rôle, mais sans s’en rendre compte, plus il cherche à éviter la vie d’adulte, plus il s’en rapproche…

 

  • Les Amants De Caracas (Hapiness Distribution ~29 copies) Film du vénézuélien Lorenzo Vigas Castes qui a remporté le Lion d’or à la Mostra de Venise 2015.

Caracas, de nos jours.
Armando, la cinquantaine, attire régulièrement des jeunes hommes chez lui. En échange d’une jolie somme d’argent, il leur demande de se déshabiller, mais refuse de les toucher. A la suite sa rencontre avec Elder, une petite frappe des bas quartiers, il développe une fascination dévorante pour le jeune homme qui, attiré par l’argent, lui rend visite fréquemment. Petit à petit, une relation singulière s’installe entre eux.

 

  • Dieu Ma Mère Et Moi (Paname Distribution ~19 copies) Film de Federico Veiroj à qui l’on doit La Vida Util (10.1k).

Gonzalo Tamayo, madrilène d’une trentaine d’années, poursuit toujours ses études de philosophie, sans grande conviction. Au tournant de sa vie d’adulte, Gonzalo pense qu’un obstacle entrave son aspiration à réinventer sa vie : on ne lui a jamais demandé son consentement pour être baptisé ! Il décide donc d’apostasier et entreprend des démarches pour être radié des livres de l’Eglise. Il voit dans cette rupture radicale la fin de ses tourments et de son attachement à sa mère. Il entre alors dans une course folle, de prélat en cardinal, entraînant dans son sillage un doux chaos. A travers cette quête irraisonnée aux yeux de tous, il revisite son passé et est envahi par de drôles de visions. Va-t-il accéder à sa liberté ?

 

  • La Résurrection Du Christ (Sony Pictures Releasing France) Nouveau film de Kevin Reynolds après Robin Des Bois Prince Des Voleurs (4.9M), Rapa Nui (326.7k), Waterworld (2.2M), 187 Code Meurtre (18.4k), La Vengeance De Monte Christo (32.9k) et Tristan + Yseult (0.5k).

Clavius, un puissant tribun militaire romain, et son aide de camp Lucius sont chargés de résoudre le mystère entourant ce qui est arrivé à un Hébreu nommé Yeshua après sa crucifixion. S’ils veulent empêcher une insurrection à Jérusalem, ils doivent à tout prix mettre fin aux rumeurs assurant qu’un Messie est revenu d’entre les morts…

 

  • Red Amnesia (Les Acacias ~26 copies) Nouveau film de Wang Xiaoshuai après entre autres So Close To Paradise (8.9k), Beijing Bicycle (85.4k), Shanghai Dreams (34.5k), Une Famille Chinoise (28.8k) et 11 Fleurs (24.6k).

Deng, retraitée têtue, semble compenser le vide laissé par la mort de son mari par une activité de chaque instant, dévouée à organiser la vie de ses enfants et petits enfants. Sa vie est bouleversée le jour où elle commence à recevoir de mystérieux appels anonymes et à être suivie lors de ses sorties quotidiennes.

CRITIQUE

 

  • Confusion (Dissidenz Films) Film suisse de Dario Cerruti, Laurent Negre et Yacine Brahem.

Caroline Gautier, Chef de cabinet au département de la Sécurité du Canton de Genève en 2014, s’apprête à accueillir un ex-détenu de Guantanamo. Suivie par deux étudiants en audiovisuel -Dario et Yacine- qui réalisent son portrait à cette occasion, Caroline se prépare à vivre un moment historique. Mais rien ne se passe comme prévu.

 

  • The Whole Gritty City (RV Distribution) Documentaire d’Andre Lambertson et Richard Barber sur trois fanfares de la Nouvelle-Orléans.

The Whole Gritty City nous plonge dans le quotidien de trois marching bands de collèges de la Nouvelle-Orleans. Il suit pendant une année des enfants qui grandissent dans la plus musicale et la plus dangereuse des villes américaines. Leurs chefs d’orchestres les préparent à participer en tant que musiciens à la parade du Mardi Gras mais aussi à survivre à la violence de leur environnement.

 

Synopsis © Distributeurs & Allociné

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :