Cette semaine dans les salles

Une nouvelle semaine riche en sorties. Bons choix et bonnes séances.

  • Ad Astra (Twentieth Century Fox France) Septième long de James Gray après Little Odessa (193.2k), The Yards (371.6k), La Nuit Nous Appartient (863.1k), Two Lovers (835.4k), The Immigrant (337.2k) et The Lost City Of Z (391.4k).

L’astronaute Roy McBride s’aventure jusqu’aux confins du système solaire à la recherche de son père disparu et pour résoudre un mystère qui menace la survie de notre planète. Lors de son voyage, il sera confronté à des révélations mettant en cause la nature même de l’existence humaine, et notre place dans l’univers.

 CRITIQUE 
DEBAT 
  • Portrait De La Jeune Fille En Feu (Pyramide Distribution) Nouveau long de Céline Sciamma après Naissance De Pieuvres (80.4k), Tomboy (300.1k) et Bande De Filles (306.7k). Le film a reçu le prix du scénario au festival de Cannes 2019.

1770. Marianne est peintre et doit réaliser le portrait de mariage d’Héloïse, une jeune femme qui vient de quitter le couvent. Héloïse résiste à son destin d’épouse en refusant de poser. Marianne va devoir la peindre en secret. Introduite auprès d’elle en tant que dame de compagnie, elle la regarde.

  • Un Jour De Pluie A New York (Mars Films) Nouveau long de Whoody Allen dont les meilleurs scores sont Manhattan (2.35M), Vicky Cristina Barcelona (1.91M), La Rose Pourpre Du Caire (1.79M), Minuit A Paris (1.73M), Tout Ce Que Vous Avez Toujours Voulu Savoir Sur Le Sexe Sans Jamais Oser Le Demander (1.73M) et qui reste sur L’Homme Irrationnel (950.8k), Café Society (984.3k) et Wonder Wheel (372.6k).

Deux étudiants, Gatsby et Ashleigh, envisagent de passer un week-end en amoureux à New York. Mais leur projet tourne court, aussi vite que la pluie succède au beau temps… Bientôt séparés, chacun des deux tourtereaux enchaîne les rencontres fortuites et les situations insolites.

  • Trois Jours Et Une Vie (Gaumont Distribution) Nouveau long de Nicolas Boukhrief après Va Mourire (13.1k), Le Plaisir Et Ses Petits Tracas (53.3k), Le Convoyeur (481.7k), Cortex (224.8k), Gardiens De L’Ordre (116.7k) et La Confession (216k). Le film est l’adaptation du roman éponyme de Pierre Lemaître.

1999 – Olloy – Les Ardennes belges. Un enfant vient de disparaître. La suspicion qui touche tour à tour plusieurs villageois porte rapidement la communauté à incandescence. Mais un événement inattendu et dévastateur va soudain venir redistribuer les cartes du destin…

  • Ma Folle Semaine Avec Tess (Les Films Du Préau) Un long de Steven Wouterlood adapté du livre éponyme d’Anna Woltz.

Sam, 11 ans, est en vacances d’été avec sa famille sur une ravissante île néerlandaise. Il décide de s’isoler quelques heures chaque jour pour s’habituer à vivre seul, mais sa rencontre avec l’intrépide Tess va bousculer son projet. La jeune fille a un secret et entraîne Sam dans sa mystérieuse mission. Cet été va changer leurs vies…

  • Les Fleurs Amères (Urban Distribution) Premier long d’Olivier Meys qui a reçu le Magritte 2019 du meilleur premier film.

Lina, une jeune femme ambitieuse, laisse son mari et son fils en Chine pour partir à Paris afin de leur assurer un avenir meilleur. Mais une fois en Europe rien ne se passe comme prévu et elle s’enferme dans un monde de mensonges pour ne pas abandonner son rêve.

  • Le Chardonneret (Warner Bros. France) Nouveau long de John Crowley après Boy A (91.8k), Closed Circuit (7.7k) et Brooklyn (153.4k). Le film est adapté du roman éponyme de Donna Tartt, prix Pulitzer 2014.

Theodore « Theo » Decker n’a que 13 ans quand sa mère est tuée dans une explosion au Metropolitan Museum of Art. Cette tragédie va bouleverser sa vie : passant de la détresse à la culpabilité, il se reconstruit peu à peu et découvre même l’amour. Tout au long de son périple vers l’âge adulte, il conserve précieusement une relique de ce jour funeste qui lui permet de ne pas perdre espoir : un tableau d’un minuscule oiseau enchaîné à son perchoir. Le Chardonneret.

  • Lucky Day (Metropolitan FilmExport) Nouveau long de Roger Avary après Killing Zoe (120.5k) et Les Lois De L’Attraction (201.2k).

C’est le grand jour, Red sort de prison, après avoir purgé deux ans pour un braquage de banque qui s’est soldé par la mort de son complice. Il retrouve sa femme Chloé qui l’a attendu tout en élevant seule leur fille Beatrice. Le même jour, Luc, le frère de son ancien complice, tueur à gages et psychopathe notoire, débarque assoiffé de vengeance et avec la ferme intention de l’éliminer…

  • Edith En Chemin Vers Son Rêve (Jupiter Films) Nouveau long de Simon Hunter après Le Phare De L’Angoisse (19k).

A 83 ans, Edith Moore est une femme pleine de regrets. Suite au décès de son époux, sa fille souhaite la placer dans une maison de retraite mais Edith a une bien meilleure idée. Toute sa vie, elle a rêvé en secret de partir à l’aventure mais n’a jamais osé.
Aujourd’hui, il est temps pour elle de suivre son rêve : l’ascension du Mont Suilven en Écosse. Edith décide de faire le voyage seule mais, au pied de la montagne, elle réalise que la montée sera redoutable. Elle s’adjoint les services de Jonny, un homme du coin, pour l’aider à se préparer, suscitant une amitié inattendue dans cette aventure qui changera sa vie.

  • Interview Avec Dieu (Saje Distribution) Nouveau long de Perry Lang après L’Homme De Guerre (38.5k).

Rentré d’un reportage en Afghanistan, Paul Asher a du mal à surmonter les séquelles de cette expérience. Son mariage est en perdition et sa foi est mise à l’épreuve, lorsqu’il se voit proposer une interview avec un homme qui prétend être Dieu. Si vous pouviez interroger Dieu, quelles questions lui poseriez-vous ?

  • De Sable Et De Feu (Afrique Films) Un long de Souheil Ben Barka.

Située entre 1802 et 1818, c’est l’histoire vraie et épique d’un officier de l’armée espagnole et conspirateur de génie. Missionné par l’Espagne, Domingo Badia, alias Ali Bey El Abbassi va rencontrer Lady Hester Stanhope, une aristocrate anglaise, plus connue sous le nom de Meleki, et ils vont vivre ensemble un destin hors du commun qui bouleversera le Moyen-Orient.

  • Artistes De La Vie (Kamea Meah Films) Documentaire de Pierre Westelynck.

Nous sommes de plus en plus nombreux à avoir envie de contribuer au bien commun. L’association “On Passe à l’Acte” est partie à la rencontre de celles et ceux qui ont trouvé leur place dans le monde. Passionnés et inspirants, ils ont inventé un métier en phase avec leur raison d’être et contribuent à bâtir un monde plus équilbré. Leur témoignage donne un courage énorme pour agir et participer aux mutations en cours en devenant “artistes” de nos vies. Et si les crises en cours pouvaient être dépassées en révélant notre potentiel et en oeuvrant pour l’harmonie ?

  • Kusama Infinity La Vie Et L’Oeuvre De Yayoi Kusama (Eurozoom) Documentaire de Heather Lenz.

Kusama : Infinity est une ode au parcours semé d’embuches de celle qui est devenue aujourd’hui l’artiste femme la plus reconnue au monde. Fuyant son éducation conservatrice dans un petit village japonais, traumatisée par une famille dysfonctionnelle et les horreurs de la Seconde Guerre mondiale, Yayoi rejoint les États-Unis en 1957. Étrangère, inconnue et sans attache, elle s’y investit corps et âme dans l’expression d’une créativité longtemps bridée par sa famille. Ne pesant rien dans un monde de l’art aux mains de quelques barons, elle surmonte un à un les préjugés : racisme, sexisme, stigmatisation des maladies mentales et, bientôt, les difficultés liées à son âge. Cette combinaison hors du commun de détermination et créativité en fait une rivale des plus grands dès les années 1960, faisant même de l’ombre au très bankable Andy Warhol ! Toujours surprenante, Yayoi choisit de vivre dans un institut psychiatrique depuis 1977 et, aujourd’hui âgée de plus de 90 ans, continue de créer au quotidien.

  • D’Un Clandestin L’Autre (Les Découvertes Du Saint-André) Nouveau documentaire d’Eric Deroo après L’Empire Du Milieu Du Sud (25.7k).

Depuis 40, Eric Deroo, collecte les voix des affabulateurs, des existences en marge. Un contre-pied aux récits officiels par la galerie de ses clandestins.

  • Nous Le Peuple (Epicentre Films) Documentaire de Claudine Bories et Patrice Chagnard .

Ils s’appellent Fanta, Joffrey, Soumeya… Ils sont en prison, au lycée, au travail. Ils ne se connaissent pas et communiquent par messages vidéo. Ils ont en commun le projet un peu fou d’écrire une nouvelle Constitution. Pendant près d’un an ils vont partager le bonheur et la difficulté de réfléchir ensemble. Ils vont redécouvrir le sens du mot politique. Ils vont imaginer d’autres règles du jeu. Cette aventure va les conduire jusqu’à l’Assemblée Nationale.

  • El Otro Cristobald (Ed Distribution) Un long d’Armand Gatti à qui l’on doit L’Enclos (568.3k).

El Otro Cristóbal dépeint la révolution avec un sens du merveilleux et du carnaval difficilement descriptible. Double picaresque de Fidel Castro, Jean Bouise campe avec fantaisie le leader révolutionnaire qui prend la tête de la révolte contre le dictateur de l’île. La réalité politique est ici dynamitée par un furieux désir de poésie visuelle. Malgré sa sélection au Festival de Cannes, le film n’est finalement jamais distribué à cause d’une dispute entre le producteur français et le producteur cubain.

  • Nikka Zaildar 3 (Aanna Films) Film indien de Simerjit Singh à qui l’on doit Mar Gaye Oye Loko (0.8k).

Le père de Nikka est mort. Nikka est triste. Mais quelques jours plus tard, il se comporte comme son père. Son entourage comprend alors que l’esprit du père de Nikka le possède !

Synopsis © Distributeurs & Allociné

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :