Carlos Saura nous offre Beyond Flamenco

Prévu en France le 4 janvier 2017, Carlos Saura revient au cinéma pour plonger les spectateurs dans le monde du Flamenco.

Le film raconte les histoires de Manuel de Falla, Carlos Núñez ou encore Sara Baras : autant de musiciens et danseurs qui continuent à faire vivre la Jota, cet art majeur de la culture espagnole, l’une des sources du flamenco.

Carlos Saura propose un nouveau voyage musical lui qui nous avait déjà transporté avec Tango et Argentina par le passé.

Voilà ce que nous explique Carlos Saura

Vous avez réalisé plusieurs films autour du flamenco,  d’autres sur le tango, le folklore argentin et le fado. D’où vient ce désir récurent de filmer la musique et la danse

Dès l’enfance je me suis senti très attiré par la musique populaire en Espagne comme ailleurs dans le monde il y a toujours des rythmes vivants et les chansons qui d’une certaine façon nous identifient. Je suis surtout intéressé par la possibilité d’utiliser les thèmes populaires non seulement pour les maintenir vivant dans le présent mais pour les projeter dans l’avenir. Il est une tentative de renouvellement de recherche et une vision différente pour aborder les thèmes musicaux et les danses

Filmer la musique et la danse impose de se poser d’autres questions que lorsque l’on film un acteur ou une actrice, Lesquelles ?

C’est un positionnement radicalement différent, mais n’ayant pas de fil conducteur, pas d’histoire à raconter, la continuité narrative s’établit essentiellement par le choix et l’organisation intérieur e l’ensemble, des différentes chansons

Voici la bande annonce du film

Ainsi que d’autres photos

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :