SYML sort son album !

On a réellement découverte pour notre part SYML en novembre dernier suite à l’écoute du single et surtout après avoir assisté au concert donné à Paris.

Une mini tournée qui annonçait l’arrivée de nouveaux titres et qui est aujourd’hui chose faite avec son nouvel album éponyme prévu pour mai prochain et que nous avons eu la chance de découvrir avec un peu d’avance.

Composé de 12 titres, cet opus permet de retrouver toutes ces belles choses qui nous avait tant faites vibrer lors du live, à savoir de belles mélodies, un aspect reposant aussi et une voix superbes délivrant de jolis textes.

Du côté des belles ballades, Where’s my love est superbe, tout comme le très doux The bird ou encore Wdwgily que l’on avait découvert en ouverture de concert.

Everything all at once est aussi une superbe ballade qui met en avant la superbe voix aérienne de SYML posée ici sur une petite mélodie apaisante.

Bien que l’album soit essentiellement composé de chansons plutôt douces, SYML n’oublie pas de proposer certains titres énergiques tels que les magnifiques Wildfire et Clean eyes, deux petits coups de coeur de cet opus.

Dans le domaine des coups de coeurs, impossible de passer à côté de la douceur de Girl, titre essentiellement composé de pianos et de guitares acoustiques et véritable point d’orgue de cet opus.

Animal est un autre titre plus énergique en comparaison des autres pistes bien que l’on ne soit pas dans la même énergie que Clean eyes. La chanson est agréable, mais restera peut-être celle qui nous aura le moins marqué contrairement à Break free et son beat plus accrocheur et sa musicalité surprenante.

On rangera Bed du côté d’Animal, à savoir une belle chanson, mais donnant moins de frissons d’autant qu’on lui préfèrera largement le titre Connor qui devrait être un des grands moments des prochains concerts en termes d’émotions et de proximité avec le public.

Enfin l’opus se termine par Before you knew it was me, proposant une mélodie simple et accrocheuse où SUML préfère mettre en avant ses talents de musiciens puisqu’il s’agit d’une piste instrumentale. Un peu comme une dernière caresse avant de refermer ce chapitre, Before you knew it was me est tout simplement superbe.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :