Seconde critique de « Tu ne Tueras Point »

Tu ne Tueras Point

9.5

Scénario

9.0/10

Réalisation

10.0/10

Acteurs

10.0/10

Musique

9.0/10

Les pour

  • Andrew Garfield dans son meilleur rôle
  • Réalisations parfaite
  • Film inspiré d'une intensité exceptionnelle

#Twitter : #TuNeTuerasPoint @Metropolitan_Fr

Réalisateur : Mel Gibson

Acteurs : Andrew Garfield, Vince Vaughn, Teresa Palmer, Sam Worthington, Luke Bracey, Hugo Weaving, Rachel Griffiths

Date de sortie : 9 novembre 2016

Durée : 2h11

SYNOPSIS :

Quand la Seconde Guerre mondiale a éclaté, Desmond, un jeune américain, s’est retrouvé confronté à un dilemme : comme n’importe lequel de ses compatriotes, il voulait servir son pays, mais la violence était incompatible avec ses croyances et ses principes moraux. Il s’opposait ne serait-ce qu’à tenir une arme et refusait d’autant plus de tuer.

Il s’engagea tout de même dans l’infanterie comme infirmier. Son refus d’infléchir ses convictions lui valut d’être rudement mené par ses camarades et sa hiérarchie, mais c’est armé de sa seule foi qu’il est entré dans l’enfer de la guerre pour en devenir l’un des plus grands héros. Lors de la bataille d’Okinawa sur l’imprenable falaise de Maeda, il a réussi à sauver des dizaines de vies seul sous le feu de l’ennemi, ramenant en sûreté, du champ de bataille, un à un les soldats blessés.

tu-ne-tueras-point-photo-01

CRITIQUE :

10 ans après avoir réalisé l’incroyable survival maya « Apocalypto », Mad Mel signe son grand retour derrière la caméra avec le très solide film de guerre « Tu ne Tueras Point ».tu-ne-tueras-point-photo-13

Le film raconte la véritable histoire de Desmond Doss (Andrew Garfield certainement dans le rôle le plus intense de sa carrière, Oscar es-tu là ?) qui souhaite s’engager dans l’armée en tant qu’infirmier, déterminé par la seule envie de sauver des vies, mais qui refuse d’utiliser une arme à feu, guidé par sa propre morale religieuse.

tu-ne-tueras-point-photo-25

Outre l’intensité dont fait preuve le film de Mel Gibson, aussi bien dans les séquences intimistes que dans les séquences de guerre, l’histoire qu’il nous raconte est d’une puissance visuelle et émotionnelle exceptionnelle. Tu ne Tueras Point respire l’humanité malgré l’ultra violence de la guerre montrée à l’écran. Couplé avec une photographie impeccable, la mise en scène de Mel Gibson est soignée et limpide. Cette limpidité de tous les instants nous permet d’être plongés au coeur de l’action et des horreurs de la guerre avec un réalisme assourdissant.

L’abnégation et le courage sacrificiel dont fait preuve le personnage de Desmond Doss nous cloue littéralement au sol et nous remplit d’exaltation. Et c’est justement dans cette représentation des idéaux et des convictions infaillibles de son héros que se trouve la plus grande force du long-métrage.

tu-ne-tueras-point-photo-15

Tu ne Tueras Point est une œuvre inspirée, d’une intensité de plus en plus rare au cinéma et permet à Mel Gibson de prouver définitivement qu’il a toujours eu l’âme d’un grand cinéaste. Une claque cinématographique magistrale à ne surtout pas manquer !

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :