On a vu pépite en live au trianon

Ce n’était pas la première rencontre que l’on effectuait avec Pépite et notre amour pour le groupe remonte à quelques années déjà. Pourtant c’était bien la première fois pour nous que l’on assistait à un concert dans une grande salle parisienne.

Première constatation, si le groupe n’a absolument pas changé, le public lui a considérablement augmenté ! C’est en effet devant une salle comble que Pépite a offert les chansons de leur premier album « Virage » en plus die quelques surprises.

Clairement en forme, le duo a proposé un set assez énergique composé entre autre de « Feu rouge« , « Hiéroglyphes« , « Zizanie« , mais aussi des tubes « Flèche« , « Monte-Carlo » et « Tant de peines« .

Du côté des surprises, le groupe a eu la bonne idée de proposer le rarement chanté en live « La vie douce« , d’offrir en ultime rappel une version riche en émotion de « Dernier voyage » sans instruments (ou presque), mais aussi d’inviter Calcutta a venir chanter son excellent titre « Paracetamolo » qu’ils ont accompagné musicalement.

On peut devenir fan de Pépite en écoutant les EP et l’album… Mais l’amour du groupe augmente encore d’un cran après le live !

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :