On a écouté Lupanar Chic de Thomas Breinert

Attendu pour le 23 novembre prochain, Lupanar Chic est le prochain projet de Thomas Breinert, opus qu’il présentera à La boule noire le 22 novembre lors d’un concert qui s’annonce déjà plutôt rock.

En effet Lupanar Chic est un opus plus rock que pop où les guitares sont superbement mises en avant et ce notamment sur le superbe titre donnant son nom à l’album « Lupanar Chic » arrivant après une belle mise en bouche nommée « Toxic »

Petit détour avec « Une nuit à la Toumaï »  où les guitares se mélangent avec des sonorités country. Un morceau diablement efficace !

Pas vraiment surprenant de retrouver des sons électro perdus dans le rock pour un album nommé Lupanar chic, dans la mesure où le lupanar est l’endroit idéal pour des expériences variées, mais toujours axées vers le plaisir, « L’infirmière de Frankenstein » ne sera sans doute pas citée comme étant la meilleure expérience de l’album, mais aura le mérite de proposer quelque chose de différent du reste et de fait mérite évidement l’écoute. Du côté ajout de sonorités électro, on lui préféra largement le très réussi « kopeck » vraiment énergique et au texte assez réussi..

On retrouve juste derrière les sonorités plus rock sur « Echo » que le public connaît déjà puisque sorti en single il y a un petit moment. Très efficace.

« Venus » est également connu du public et offre finalement un bon avant-goût de ce que propose l’album.

L’album comprend quelques titres plus doux, à l’image de la jolie ballade « Vagabonds » offrant une petite pause agréable entre les sonorités plus énergiques des titres de l’album. A nouveau on a ici de belles guitares, mais utilisée bien entendu d’une manière plus douce.

Pas loin d’un son qu’aurait sans doute aimer proposer Johnny Hallyday, puisque sonnant comme un de ces morceaux tout droit sortis de memphis, « Anna » est une des pistes les plus agréables de l’album. Un petit tube qui devrait réellement exploser dans sa version live.

Dans la continuité de « Ana » et « Une nuit à la Toumaï« , le titre « Mon désert » pousse encore plus loin le mélange western / Country / Rock en jouant avec un harmonica. Un peu comme un western moderne et agressif qui sortirait en salle aujourd’hui, ce titre est à nouveau une réussite.

« Etoile filante« … Se laissera filer comme sans doute la piste la moins agréable de l’album et l’on aura tendance finalement à la sauter pour rapidement arriver à la dernière et bien plus réussie chanson « Imperator« .

« Lupanar chic » est dans l’ensemble un très bon album, fort agréable à l’écoute malgré une ou deux pistes plus en dessous. Vis-à-vis des sonorités proposées, maintenant il nous reste surtout l’envie d’entendre tout ceci en live !

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire