On a écouté l’album Empire de Blanche

Depuis sa révélation en 2017 avec le magnifique City lights, le public (et nous-même) attendons le premier album de cette jeune et talentueuse artiste belge qu’est Blanche.

Quelques singles plus tard, nous voici en 2020 et l’arrivée tant attendue de « Empire » !

Débutant sur une toute petite intro avant d’enchainer avec le titre ayant donné son nom l’album dans une version allongée de plus d’une minute, Blanche envoute évidemment par sa voix puissante bien mise en valeur sur cette superbe piste.

Arrive ensuite Till we collide qui fait office de première surprise. En effet si l’on a l’habitude d’entendre Blanche sur des ballades, elle a bien l’intention avec cet opus d’explorer un style plus electro et surtout plus uptempo. Déroutant à la première écoute, Till we collide est réussi et nous prépare doucement à la jolie claque qu’est Fences !

Fences continue en effet dans le style uptempo, mais constitue avec How does that sound, une des plus grandes surprises de cet album. Ce titre est une réussite en tout point.

Si blanche s’essaye à l’uptempo, on la retrouve bien entendu dans de grandes ballades à l’image du superbe Soon, seul rescapé de ses précédents singles, tous absent de l’album. Exit Moment, Wrong turn et City lights, soit une bien belle preuve de courage que de proposer un album sans les titres les plus connus.

Concernant Soon, c’est une magnifique chanson et un réel plaisir que de la retrouver ici. Elle coupe un peu l’album et propose une petite pause douceur vraiment agréable.

Summer nights est une belle surprise puisque malgré ses couplets doux et electro, Blanche s’envole sur les refrains afin de proposer ce qui est sans doute le titre le plus commercial et pop de l’album. On est vraiment proche de la variété anglaise et c’est très réussi. Ce style va aussi bien à Blanche que les autres styles abordés sur le reste de l’album. Il y a de fortes chances que le public aura envie de chanter (et le fera) sur ce morceau. Un des meilleurs moments de l’album.

Avant de proposer la version radio de Empire (On aurait préféré retrouver Moment à la place d’avoir deux fois la même chanson), l’opus se clôture sur Stubborn, une jolie ballade en piano voix.

Blanche nous propose un très bon cru musical et les fans seront evidemment ravis.

On espère vraiment un joli clip pour Fences et Summer nights, les deux titres les plus marquants de cet album.

Sortie le 24 avril.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :