Le nouveau critique du film

Le nouveau

8

Scénario

9.0/10

Acteurs

9.0/10

Décors

6.0/10

Les pour

  • Acteurs attachants
  • Bonne comédie

Twitter: #LeNouveauLeFilm @MarsFilms

Acteurs: Max Boublil, Rephael Ghrenassia, Joshua Raccah, Johanna Lindstedt, Guillaume Cloud Roussel, Géraldine Martineau

Réalisateur: Rudi Rosenberg

Date de sortie: 23 décembre 2015 (1H21)

Le nouveau, c’est le titre du film mais cela pourrait aussi faire référence à son réalisateur dont c’est le premier long métrage; Rudi Rosenberg. Et comme c’est régulièrement le cas depuis quelques années avec les premiers longs et essentiellement dans la catégorie comédie française, c’est une fois encore une réussite.

L’histoire raconte la vie du jeune Benoît (Rephael Ghrenassia) un garçon du Havre qui débarque sur Paris. Son but,  se faire de nouveau amis au collège… C’est alors qu’il va faire  la connaissance de Johanna (Johanna Lindsedt), la belle suédoise fraîchement débarquée elle aussi et tomber directement amoureux.. Plus les jours passent et plus la belle fille s’éloigne de Benoît pour atterrir dans la bande de Charles, le perturbateur de la classe. Relégué au second plan, avec les « ringards », Benoît va alors devoir agir et quitte à organiser une soirée chez lui avec son oncle (Max Boublil) dans l’espoir de conquérir Johanna.

467396.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxRudi Rosenberg  voulait rester dans l’univers de l’adolescence et raconter une histoire à la fois personnelle et universelle. Des thèmes qu’il connaît bien pour avoir réalisé auparavant 2 courts métrages dans le même veine où le personnage principal s’appelait déjà Benoît. Il tenait vraiment à ce que sont film soit immersif pour tous les adolescents et nous a donc expliqué lors de la cession questions / réponses en fin de projection le comment du pourquoi  il n’avait pas souhaité faire intervenir d’adultes en tant que personnage principal:  » Quand j’étais gamin, j’adorais la série Les Années Coups de Cœur qui racontait la vie d’un garçon de 13 ans. Mais dès qu’il y avait des scènes avec les parents, je m’ennuyais. Je m’étais alors dit que si j’écrivais une histoire un jour, cela serait sans adultes ! Le seul adulte ici, c’est le personnage de Max Boublil mais peut-on vraiment parler d’un adulte à son sujet ? »

247134.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Concernant le film, en lui même, L’attachement envers ces adolescents est instantané et fort, Il nous est en effet possible de nous identifier à eux, du moins quand on avait leur âge. Ainsi , voir les bêtises qu’on faisait il y a quelques années de cela nous donne un joli sentiment de nostalgie, comme une enfance pas si lointaine et pourtant s’éloignant de plus en plus vite. Pour son 1er long métrage on peut belle et bien dire que ce film est petit chef d’œuvre.

Pour conclure cette critique, Le nouveau est un film drôle, divertissant, épatant, et sans nul doute la meilleure comédie de fin d’années avec le film de Kheiron, « Nous trois ou rien »

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :