Folles de Joie : critique du film

Folles de Joie

9.1

Scénario

9.0/10

Acteurs

10.0/10

Réalisation

9.0/10

Musique

8.5/10

Les pour

  • Un duo d'actrices qui fonctionne à merveille
  • Une histoire touchante
  • Un sujet solide
  • Une agréable bande originale

#Twitter : #FollesDeJoie

Réalisateur : Paolo Virzi

Acteurs : Valeria Bruni Tedeschi, Micaela Ramazzotti, Bob Messini.

Date de sortie : 8 Juin 2016

Durée : 1h55

Synopsis : Beatrice est une mythomane bavarde au comportement excessif. Donatella est une jeune femme tatouée, fragile et introvertie. Ces deux patientes de la Villa Biondi, une institution thérapeutique pour femmes sujettes à des troubles mentaux, se lient d’amitié. Une après-midi, elles décident de s’enfuir bien décidées à trouver un peu de bonheur dans cet asile de fous à ciel ouvert qu’est le monde des gens « sains».

Réalisé par Paolo Virzi, Folles de Joie, qui nous raconte l’histoire de Beatrice et Donatella, aborde des thèmes fragiles et très touchants. Si l’humour est présent et marche à merveille, il en va de même pour les deux actrices qui livrent une performance aussi incroyable que réaliste.

folles de joie

Valeria Bruni Tedeschi interprète Beatrice, cette mythomane qui harcèle son ex et tente de charmer tous les hommes qu’elle croise. Micaela Ramazzotti est Donatella, une ex droguée qui travaillait dans un club et qui a perdu la garde de son fils suite à un accident mal interprété. Lorsque Donatella rejoint la Villa Biondi, Beatrice va immédiatement la prendre sous son aile et elles vont toutes les deux fuir et apprendre à se connaître. Elles ont beau être folles et agir de façon exagérée, elles restent captivantes et arrivent avec habileté à nous plonger dans leurs histoires, aussi touchantes soient-elles. Cela est notamment dû à la performance incroyable que nous livrent les deux actrices.

Bien entendu, si les actrices constituent un des points forts de ce film, l’humour l’est aussi. Surprise à rigoler à plusieurs reprises, voir même à exploser de rire, ce drame parvient avec intelligence à nous emporter vers le rire et ce malgré la gravité du sujet abordé, chose loin d’être aisée et pourtant parfaitement maitrisée ici. Evidemment, le personnage de Beatrice avec son franc-parler et sa nature explosive dans sa manière d’être et d’agir, nous touche et nous fait rire là où le personnage torturé de Donatella est sensiblement source d’émotion… A moins que finalement la plus triste ne soit Beatrice.

On notera également une très agréable bande originale et de joli décors faisant de ce film; l’une des très bonnes surprises de cette année.

folles de joie 2

Malgré deux personnalités différentes, Beatrice et Donatella sont épatantes et arrivent avec beaucoup de maîtrise à raconter leurs histoires. Avec un musique en adéquation avec le thème du film, une bonne dose d’humour (parce qu’on en a besoin) et une fin réaliste, Folles de Joie est réussi sur tous les points.

Ce film a été sélectionné en Compétition officielle dans la section de la Quinzaine des réalisateurs du Festival de Cannes 2016 !

2 Trackbacks & Pingbacks

  1. Folles de Joie – Rencontre – Zickma
  2. Cette semaine dans les salles – Zickma

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :