Critique – The Big Short : Le Casse du Siècle

The big Short

9.3

Scénario

8.0/10

Acteurs

9.0/10

Musique

9.5/10

Humour

10.0/10

Montage

10.0/10

Les pour

  • Un humour bien dosé
  • Esthétique parfaite
  • Belle musique

Les contre

  • Un peu long
Avis:

Twitter : #TheBigShort @paramountfr

Réalisateur : Adam McKay

Acteurs : Brad Pitt, Christian Bale, Ryan Gosling, Steve Carell.

Date de sortie : 23 décembre 2015

Synopsis :

Wall Street. 2005. Profitant de l’aveuglement généralisé des grosses banques, des médias et du gouvernement, quatre outsiders anticipent l’explosion de la bulle financière et mettent au point… Le casse du siècle ! Michael Burry, Steve Eisman, Greg Lippmann et Ben Hockett : des personnages visionnaires et hors du commun qui vont parier contre les banques… et tenter de rafler la mise !

150922153357-the-big-short-brad-780x439

Adam McKay nous offre cette année un long-métrage extrêmement intéressant dans lequel il dirige Brad Pitt, Christian Bale, Ryan Gosling et Steve Carell : The Big Short.

The Big Short-image01

En plus d’être un film drôlement bien tourné, Adam McKay donne une place importante à l’humour qui est à chaque fois très bien placé et utile mais ce qui est d’autant plus captivant, c’est l’importance du montage qui monopolise clairement toute l’attention et qui permet au film d’être parfaitement efficace.

L’histoire racontée est attrayante, j’ai apprécié le côté à moitié tourné en documentaire quand les personnages s’adressent à la caméra. (On avait retrouvé ce style la dans Jersey Boys ou encore Get On Up) Beaucoup de plans font également penser à un documentaire : les zooms, mouvements de caméras, images rajoutées… c’est ce côté mi-fiction, mi-docu que j’ai trouvé très avantageux et qui rend ce film passionnant.

The Big short

Le scénario est travaillé d’une manière incroyable, la découverte de chaque personnage est joliment écrite. Ce film a donc énormément d’atouts, j’ai cependant un point qui me pousse à prendre du recul sur son efficacité, je l’ai trouvé malheureusement un peu trop long.

Un peu similaire au dernier film de Martin Scorsese: Le Loup de Wall Street, Adam McKay nous offre un film qui, esthétiquement, est remarquable. Tout comme ses acteurs.

Un film engagé, énergique et surtout, drôle

 

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :