Critique – Docteur Frankenstein

Docteur Frankenstein

8.4

Scénario

7.0/10

Réalisation

8.5/10

Acteurs

10.0/10

Musique

8.5/10

Effets Spéciaux

8.0/10

Les pour

  • Un remarquable duo d'acteurs
  • Une bonne relecture du mythe
  • Une belle bande originale
  • De beaux effets spéciaux

Les contre

  • Quelques longueurs
Avis:

Twitter : #DrFrankenstein @20thCFox_FR

Titre Original : Victor Frankenstein

Acteurs : Daniel Radcliffe, James McAvoy, Jessica Brown Findlay, Andrew Scott

Réalisateur : Paul McGuigan

Date de sortie : 25 novembre 2015 (1h50min)

Synopsis :

Le scientifique, aux méthodes radicales, Victor Frankenstein et son tout aussi brillant protégé Igor Strausman partagent une vision noble : celle d’aider l’humanité à travers leurs recherches innovantes sur l’immortalité. Mais les expériences de Victor vont trop loin, et son obsession engendre de terrifiantes conséquences. Seul Igor peut ramener son ami à la raison et le sauver de sa création monstrueuse.

Docteur Frankenstein-Critique(5)

Docteur Frankenstein est un film adapté du roman de Mary Shelley, mais le réalisateur Paul McGuigan a choisi de revisiter l’histoire originale en proposant  une version plus moderne, énergique et colorée qui se déroule en 1860. Le long-métrage est aussi raconté selon le point de vue de Igor, interprété par l’excellent Daniel Radcliffe, personnage qui n’existe pas dans le livre de Mary Shelley, apportant ainsi une autre vision du célèbre roman. . Le but est que le spectateur se concentre plus sur sa relation amicale avec Victor Frankenstein que sur son rôle d’assistant et que grâce à lui, il découvre réellement qui est le docteur. L’esprit gothique et sombre du livre a quand même été gardé afin de ne pas trop s’éloigner de la véritable histoire.

Il faut savoir que le réalisateur Paul McGuigan a choisi d’appeler son film Docteur Frankenstein (Victor Frankenstein en anglais) afin que les personnes ne fassent plus l’erreur de penser que Frankenstein est le nom du monstre créé par le docteur.

Le réalisateur nous offre ici une très bonne relecture du mythe avec Daniel Radcliffe et James McAvoy qui forment à eux deux un duo d’acteurs remarquables et fort complémentaires. Il y a une intensité forte entre ces deux acteurs et cela se ressent dans leur jeu. Ils mériterait de faire beaucoup plus de films ensemble à l’avenir.

Docteur Frankenstein-Critique(2)

Dans Docteur Frankenstein on retrouve un petit côté Sherlock Holmes, qui n’est pas déplaisant du tout, bien au contraire, et en particulier avec le personnage de Victor Frankenstein, tant dans son apparence que dans sa gestuelle. Mais ce n’est pas par hasard si l’on retrouve ce côté là, puisque pour info, le réalisateur Paul McGuigan s’est occupé de 4 épisodes des saisons 1 et 2 de la série Sherlock.

Le film ne manque pas de rythme et ne s’essouffle jamais si l’on peut dire, car à aucun moment, l’envie de décrocher notre regard ne nous ai venu. On est comme envoûté par l’histoire et surtout par l’excellent jeu de nos deux acteurs principaux qui sont juste, rappelons le encore une fois, parfait, oui c’est le mot !

Evidemment, nombreux seront les fans de monstres à attendre la fameuse créature de Frankenstein et pour le coup on ne peut qu’être enthousiasmé. En effet le réalisateur évite le piège de nous proposer un monstre trop ressemblant à celui dépeint dans le film de 1931, magistralement interprété par Boris Karloff, évitant ainsi la comparaison bien trop facile. Bien au contraire, cette nouvelle créature apporte un esthétisme différent, propre à cette relecture sans pour autant renier ses origines

A noter également divers clins d’oeils aux autres adaptations, notamment avec le personnage de Henry Frankenstein… Véritable nom du docteur dans le dit film de 1931 pour ne citer que celui ci.

Aucune déception de notre côté pour Docteur Frankenstein qui marque là une très bonne réadaptation, sans réel points négatifs, ou du moins on en a pas trouvé ! Un très bon film fort bien maîtrisé. Et ce que l’on souhaite à présent c’est d’avoir le droit à une petite suite, surtout quand on voit la fin du film.

Docteur Frankenstein-Critique(3)

1 commentaire sur Critique – Docteur Frankenstein

  1. Bonjour,

    Je me permet de donner mon avis sur le film, totalement en désaccord avec la critique ci-dessus. (si ce n’est pour le jeu des deux acteurs principaux que j’ai également trouvé bon).

    Je ne vais pas m’attarder sur le montage désastreux du film qui en devient presque comique à vrai dire.
    Non à vrai dire ce qui me « révolte » c’est que l’on ait laissé ce film s’appeler « Dr.Frankenstein » et que l’on puisse en dire qu’il est un excellent hommage aux matériaux de base.
    Tout l’intérêt du mythe de Frankenstein est dans la confusion créature/maître, monstruosité/humanité. Le créature est plus humain que le créateur. L’humain plus monstrueux que la création.
    Alors que la montée en puissance de la folie du docteur (bien que TRES peu subtile) se prétende en effet être le cœur du film, dès l’apparition de la créature (une apparition loupée de bout en bout mais j’y reviendrai.) le film perd tout son propos est détruit, salie, et que sais-je encore, le livre de Shelley et le film de 1931.
    Frankenstein se transforme en guerrier plein de vertu qui abat la créature sans âme en…cinq minutes.
    Où est le postulat de base ?! Quand l’on se prêtent appeler son film « Frankenstein » (avec le Dr. devant ou non) ne doit-on pas RESPECTER le propos ?
    Appeler le docteur Frankenstein « Henry » exactement comme dans le film de 1931, ce n’est pas un clin d’œil. C’est juste le nom du personnage de base, et la seule chose respectée dans le film. Nom que j’aurais préféré voir changer plutôt que traîné ainsi dans un film sans âme.

    Pour en revenir à la simple scène de « l’accouchement » de la créature. Le climax présumé du film est donc grossièrement coupé par une voix off nous sortant totalement du film et du moment tant attendu. Ce moment est pourtant le moment crucial de chaque Frankenstein, il n’est ici que vaguement montré, sans réels enjeux.

    Oui cette relecture renie ses origines, elle fait même bien pire à mes yeux.
    Elle enlève à l’œuvre originale et au film leur nature même.

    Le film aurait pu se contenter d’être mauvais. Mais Paul McGuigan a préféré nous livrer un simple navet faussement prénommé Dr Frankenstein.

    Un navet, non respectueux, sans âme. Non vraiment je ne comprends pas votre critique.

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :