Critique de World War Z

World War Z

6

Scénario

6.0/10

Acteurs

5.0/10

Réalisation

5.0/10

Musique

8.0/10

Les pour

  • Une superbe bande originale

Les contre

  • Pire placement d produit de l'histoire du cinéma
  • Des personnages idiots

Twitter: @paramountfr #worldwarZ

Titre VO :

Acteurs: Brad Pitt, Mireille Enos

Réalisateur: Marc Forster

Durée : 1H56

Date de sortie: 3 Juillet 2013

Cela ne va pas être simple de faire une critique sans spoilers de ce film et je pense que je devrais en faire deux pour expliquer cette catastrophe.

Autant le dire directement, World War Z est clairement la bonne farce de l’été.

Que ce soit au niveau des personnages assez idiots, des zombies qui sont plus rapides qu’Ussain Bolt, qui claquent des dents comme un chien bloqué dehors en plein hiver en passant par le pire placement de produit (pour Pepsi) de l’histoire du cinéma… Il n’y a absolument rien de bon à sauver dans ce film si ce n’est la musique vraiment belle.

Parlons des personnages et forcément en premier de Brad Pitt vraiment peu crédible avec sa coiffure sans doute sponsorisée par une marque de shampoing à qui il arrive des crasses incroyables mais qui s’en sort toujours vivant et bien propre sur lui hormis quelques gouttes de sang sur son visage.

Puisque j’aborde le sujet du sang, dites-vous que les amateurs, seront très déçus puisqu’ histoire de rendre ce film tout public, le sang y est pratiquement absent, sans parler des scènes de violences filmées de façon si rapide qu’elles sont quasi impossibles à regarder. Une bonne technique qui consiste à utiliser la vitesse pour masquer le vide.

Revenons aux personnages, dans la dernière partie du film, on a clairement un des personnages les plus « con » de l’histoire du cinéma.

On apprend ainsi que les Zombies réagissent au bruit et qu’il faut être silencieux… Et bien ce personnage va frapper dans une canette de Pepsi, se cogner contre des tables, faire grincer des portes à deux reprises et ainsi de suite… Un vrai boulet.

On passera aussi également sur la petite balade en bicyclette ridicule pour éviter de faire du bruit ou encore la nana qui utilise son arme au premier besoin alors qu’on lui a expliqué qu’il fallait utiliser la batte de baseball qu’on lui a donnée pour tuer les zombies et ainsi éviter de faire de bruit. Non les armes sont plus fun donc à la moindre occasion elle tire.

Dans le rayon personnages idiots, on a aussi le jeune physicien censé être le dernier recours de l’humanité qui va glisser et se tirer une balle dans la tête en tombant !! Fous rire garanti dans la salle.


Reste l’action et dites vous que pratiquement toutes les scènes un peu intéressantes sont dévoilées dans la bande annonce.

L’histoire quant à elle peut tenir la route et la façon trouvée pour sauver l’humanité et en terminer avec les zombies est intéressante si elle ne mènerait pas non plus à une scène ridicule…

Où Brad Pitt va s’injecter une maladie mortelle au hasard – on ne saura jamais laquelle – et avancer après dans un long couloir les cheveux au vent portant une petite valisette comme un sac à main. Nouveau fous rire dans la salle

En fait ce qu’il faut de dire c’est quand on a un film censé être sérieux et pris au 1er degré et que les gens se marrent dans la salle devant le ridicule du film, il y a de quoi se tracasser et je peux vous dire que le public à rigolé à plusieurs reprises.

Certaines scènes se voulant dramatiques, prenantes terminaient pratiquement toutes par un fous rire dans la salle.

Quant aux amateurs de Zombie appelés ici des Zékés seront hilare et s’empresseront de retourner devant Walking Dead... Une véritable bonne adaptation d’histoire de Zombie.

Pour ce qui est de la 3D: Encore une fois une stupide conversion loupée sans intérêt

Critique de #Jonathan

World War Z est pour moi un film « de zombies » grand publique étant donné qu’on ne voit à aucun moment une seule goutte de sang, ni de tripes arrachées ou de cervelles dévorées; Non, ici rien de tout ça… Les puristes du film de zombies seront certainement dérangé par cet aspect édulcoré, mais personnellement cela ne m’a absolument pas dérangé.

Le film est plutôt tourné vers l’action et à part quelques moments d’accalmie, ce dernier joue beaucoup avec nos nerfs et ce quasiment de bout en bout. D’ailleurs en parlant d’action, il est un peu dommage que la bande-annonce gâche la surprise de certaines séquences. Heureusement le film garde son (petit) lot de surprises ! Je n’en dirais pas plus, mais la scène du crash de l’avion, qu’il fallait tout de même oser, restera dans les annales…

Pour en venir aux zombies, oui ils courent et alors ? Ce n’est pas la première fois que l’on voit des morts-vivants courir (rappelez-vous Dawn of the Dead de Zack Snyder ou encore 28 Jours Plus Tard de Danny Boyle et puis cela nous change des zombies qui avancent à du 2 km/h…

Malgré quelques petites incohérences et une fin un peu précipitée, j’ai trouvé World War Z efficace et très anxiogène. De plus le film est porté par une excellente BO de Muse. On a donc au final un pur produit de divertissement.

Malgré ses ambitions de départ, celle d’une plus grande envergure, ce World War Z a tout de même le mérite de tenir le spectateur en haleine de la première à la dernière seconde !

(P.S. : Pour échapper aux zombies, prenez un Pepsi ! Vous comprendrez en allant voir le film^^)

Critique de #CinéScrat (ma note : 3/5)

Je ne sais pas si les gens qui étaient dans la salle lors de la première projo « World War Z » de Christophe avaient trop bu ou pas, mais pour ma part j’ai assisté au film lors d’une avant-première publique en banlieue et n’ai pas observé les mêmes phénomènes : pas de fou rire généralisé dans la salle (à part une scène ou deux bien entendu), les gens avaient l’air à fond dedans. Et moi aussi, même si la première partie m’a paru un peu longue… Disons que je m’attendais à un autre genre de films, et forcément quand on s’attend naïvement à du grand spectacle du genre « mélange Roland Emmerich + Michael Bay » et qu’on se retrouve avec un film de zombies au final plus gentil qu’effrayant, ça surprend un peu. Pour moi ce film n’est pas mauvais, loin de là, même si certaines lacunes ou certains défauts, pointés par Christophe et Jonathan, sont indéniables. J’ai été beaucoup moins choqué/surpris sur certaines scènes pointées précédemment, et la salle n’a pas réagi de façon à me faire changer d’avis. « World War Z » est un bon divertissement, mais pas la claque à laquelle on pouvait s’attendre. Brad Pitt fait le métier comme on dit, ni plus ni moins. La 3D ? J’étais dans une salle où la projection 3D n’a visiblement pas été réglée de façon optimale donc je ne préfère pas juger… certains effets sont impressionnants mais j’ai déjà vu bien mieux comme film niveau relief et effets 3D. Quant à la bande-son (signée Muse et Marco Beltrami), c’est un des points positifs du film !

3 commentaires sur Critique de World War Z

  1. « Pour échapper aux zombies, prenez un Pepsi ! Vous comprendrez en allant voir le film^^ »

    Haha moi qui est vu film, tu m’as bien fait rire!

  2. Pour ma part je ne dis pas que c’est un chef d’œuvre a avoir a tout prix mais, j’ai bien l’impression qu’il faut régler certaines choses. Je ne suis pas contre certaines des choses publiées mais, revenons en aux personnages et ne lisaient pas ça si vous n’avez pas encore vu le film. Alors, certes je suis l’une des personnes qui a rit dans la salle a plusieurs reprises mais je suis aussi l’une des personnes qui trouve que ça change parce que si ça se produisait dans la vraie vie nous utiliserions nos armes a feu par peur de plus la maladresse dont il fait preuve est des plus humaine et l’on peut se rapprocher un peu plus du personnage qui n’est pas un Chuck Norris bim monsieur je ne fais jamais d’erreur non. Enfin, l’espoir de l’avenir montre a quel point la peur peut nous faire faire des trucs stupides on vous dit souvent de ne pas courir avec des ciseau et bien je pense que cela peut s’appliquer aux armes a feu aussi !! En bref il vaut mieux regarder le fond du film plutôt que d’émettre un avis comme ça parce que je suis sûre que nous serions les premier a râler si c’était du pur Héros a la Chuck Norris.

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :