Critique de Vendredi 13 – Chapitre 8 : L’ultime Retour

Vendredi 13 - Chapitre 8 : L'ultime Retour

5

Scénario

4.0/10

Casting

5.0/10

Réalisation

4.0/10

Bande originale

7.0/10

Les pour

  • Bande originale réussie

Les contre

  • Personnages inintéressants
  • Une fin catastrophique

Twitter : #FridayThe13th #vendredi13

Titre VO : Friday the 13th Part VIII: Jason Takes Manhattan

Réalisateur : Rob Hedden

Acteurs : Kane Hodder, Jensen Daggett, Todd Shaffer

Durée : 1H40

Date de sortie : 28 juillet 1989

Non, il n’y a pas de nouveau film au cinéma et on a déjà consacré un C Comme culte à la saga dans son intégralité il y a quelques années, mais après avoir publié la critique du premier film pour ses 40 ans, j’ai eu l’envie de continuer à critiquer les autres films de la saga comme si on les découvrait aujourd’hui, sans connaitre les suites, ce que Jason devient etc…

Jason revient… et si le titre français annonce que ce sera son ultime retour, il suffit de regarder le titre anglais pour comprendre que cela n’a rien à voir avec l’idée de base. Déception aussi de voir ce film privé de sortie salle en France et d’avoir eu à attendre quelques mois pour se procurer la VHS.

Quant au film et bien… Il n’est pas extraordinaire et clairement en dessous du 7ème opus. Si l’idée de quitter Crystal Lake pour Manhattan était intéressant, on se retrouve pour la majorité du film sur un bateau où les personnages les plus intéressants vont mourir. Une fois arrivé à Manhattan on s’ennuie puisque les derniers survivants sont énervants et au charisme inexistant. L’héroïne de ce film, Rennie est sans doute le personnage féminin le moins réussi de la saga et on ne se soucie absolument pas de son sort. Les autres personnages sont pauvres aussi en intérêt et seul Julius bénéficie d’un développement et d’une mort amusante.

Du côté du rythme du film, il est plan plan et l’arrivée à Manhattan n’améliore pas grand-chose. On s’amuse juste de voir que cela ne surprend personne de voir un mec comme Jason déambuler dans les rues.

Que dire alors de la fin qui est simplement mauvaise, incohérente et sans le moindre intérêt.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :