Critique de The witch

The witch

8.6

Scénario

7.5/10

Acteurs

9.0/10

Réalisation

9.0/10

Musique

9.0/10

Les pour

  • Un film d'ambiance
  • D'excellents acteurs
  • Une bonne musique oppressante

Les contre

  • Risque de décevoir le public fan de Jump Scares

Twitter : #TheWitch @UniversalFR

Acteurs : Anya Taylor Joy, Ralph Ineson, Kate Dickie, Harvey Scrimshaw

Réalisateurs : Robert Eggers

Date de sortie : 15 juin 2016 (1h32min)

Synopsis:

1630, en Nouvelle-Angleterre. William et Katherine, un couple dévot, s’établit à la limite de la civilisation,
menant une vie pieuse avec leurs cinq enfants et cultivant leur lopin de terre au milieu d’une étendue encore sauvage. La mystérieuse disparition de leur nouveau-né et la perte soudaine de leurs récoltes vont rapidement les amener à se dresser les uns contre les autres…

Critique

Amateurs de sensations fortes… Passez votre chemin, car vous ne pourrez qu’être déçu tant ce film se trouve dans une catégorie de film d’horreur à mille lieues des soupes à Jump Scars que l’on nous sert habituellement, y compris Universal, le distributeur de ce film qui avec The Witch montre que quand ils veulent, ils sont capables de proposer de véritables petites pépites de genre.

The Witch Critique4

Car si le film n’enchaîne pas les passages à grands frissons ou d’horreur, il instaure une ambiance pesante (entre autre grâce à son excellente bande originale) et limite dérangeante. A noter également que le film est parlé en « Vieux anglais » (mais sous-titrés en français actuel) apportant aussi un cachet au film. Ainsi The Witch joue sur le folklore d’antan, à savoir « Est-ce que les sorcières existent, est-ce que le diable est parmi nous ou encore est-ce qu’une famille entière peut être damnée », laissant finalement aux spectateurs la libre interprétation de savoir si ceci est bien réel ou si l’abondance de « croyance » n’est finalement pas nocive au point de nous faire perdre toute réalité ?

The Witch Critique2En effet, la famille présentée dans le film est très croyante au point de tout associer à Dieu et au Diable si bien que lorsque des choses étranges commencent à se dérouler, cela ne peut évidemment qu’être le fruit de l’un ou l’autre et non le résultat du hasard, de la maladie ou simplement de la démence. The Witch joue ainsi beaucoup sur cet aspect jusqu’à sa toute fin qui donne plus ou moins une réponse qui, selon votre ressenti face au film, vous conviendra ou non. Sans Spoiler évidemment, j’ai personnellement trouvé celle-ci intéressante dans la mesure justement où elle nous laisse avoir notre propre interprétation.

A la manière d’un Blair Witch Project (dans le fait de ne dévoiler que peu de choses et non dans sa façon de filmer le sujet), The Witch est intriguant, passionnant et visuellement magnifique. La réalisation est en effet de toute beauté bien que certains passages soient, selon moi, un rien trop sombres. On apprécie évidemmenet le jeu des acteurs sans fautes avec une mention spéciale pour le jeune Harvey Scrimshaw qui, le temps d’une scène, crève l’écran.

The Witch Critique3

The witch est donc un bon film pour qui aime les « ambiances » plutôt que les « Scènes de terreurs, d’horreurs ou les Jump scores » et offre quelque chose de bien trop rare au cinéma.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :