Critique de Steve Jobs

Steve Jobs

9.3

Scénario

9.0/10

Acteurs

10.0/10

Réalisation

9.0/10

Musique

9.0/10

Les pour

  • Digne d'un drame Shakespearien
  • Un scénario intelligent
  • Une réalisation parfaitement maîtrisée
  • Des acteurs virtuoses
  • Des dialogues parfait
Avis:

#Twitter : #SteveJobs @THE_MARK_GORDON_COMPANY

Réalisateur : Danny Boyle

Acteurs : Michael Fassbender, Kate Winslet, Seth Rogen, Jeff Daniels, Katherine Waterston

Date de sortie : 3 février 2016

Durée : 2h02

Steve Jobs

SYNOPSIS :

Dans les coulisses, quelques instants avant le lancement de trois produits emblématiques ayant ponctué la carrière de Steve Jobs, du Macintosh en 1984 à l’iMac en 1998, le film nous entraîne dans les rouages de la révolution numérique pour dresser un portrait intime de l’homme de génie qui y a tenu une place centrale.

Steve Jobs

CRITIQUE :

Après nous avoir servi l’excellent scénario de « The Social Network » en 2010 (pour lequel il avait remporté l’Oscar), Aaron Sorkin, un des scénaristes les plus prisés d’Hollywood ces dernières années, nous conte à nouveau l’histoire d’un informaticien de génie avec le film « Steve Jobs ». Aidé à la réalisation par le non-moins génial cinéaste Danny Boyle. Ce « Steve Jobs », n’est pas vraiment un biopic mais s’apparente plus à un drame théâtral et Shakespearien, construit en trois actes !Steve Jobs

Après quelques minutes de film, on se rend très vite compte que le duo Boyle/Sorkin fait des merveilles ! Le scénario intelligent de Sorkin et la réalisation parfaite de Boyle fonctionne si bien que nous sommes transportés instantanément dans ce drame Shakespearien moderne. Plutôt que d’embarrasser le spectateur avec l’aspect technique du sujet, qui aurait pu vite perdre l’attention d’une bonne partie des plus néophytes d’entre nous, en matière d’informatique.

Steve JobsLe tour de force de Boyle et Sorkin est de s’être centrés avant tout sur le côté humain et relationnel de la vie de Steve Jobs et de nous démontrer son incapacité quasi maladive à être en empathie avec autrui et à gérer les problèmes avec son entourage. Le scénario est vraiment très bien écrit, ainsi que ses dialogues superbement bien construits, apportant beaucoup à la richesse des personnages et du scénario. On ne peut qu’être en admiration devant le travail d’écriture accompli !Steve Jobs photo 26

La réalisation est d’une ahurissante perfection. La photographie est irréprochable et donne énormément d’âme au long-métrage, ainsi qu’une ambiance d’une grande qualité ! Et puis cette façon de raconter le présent tout en revenant, par moment, sur des bribes de conversations du passé et ce à l’aide de plusieurs flashbacks toujours bien utilisés, permettant de retracer le parcours complexe du personnage hors-normes qu’était finalement Steve Jobs est une technique vraiment intéressante et jamais lourde. Tout cela est fait avec une telle maîtrise qu’on ne peut qu’applaudir le génie de Danny Boyle.

Steve Jobs

Mais toute l’intelligence du scénario et la maîtrise de la réalisation ne serait rien sans les immense prestations de Michael Fassbender (Steve Jobs) et Kate Winslet (Joanna Hoffmann). Les dialogues extrêmement bien écrits, riches et d’une grande profondeur, ne sont pas pour rien non plus dans la réussite et la grande justesse des acteurs. Derrière l’ombre colossale des immenses Fassbender et Winslet, le reste de la distribution n’est pas en reste pour autant. Seth Rogen (Steve Wozniak) est juste parfait en fidèle collaborateur de Steve Jobs, et constamment en attente de reconnaissance de ce dernier. Sans oublier Jeff Daniels (John Sculley) impeccable comme PDG d’Apple et accessoirement figure quasi paternel pour Steve Jobs.Steve Jobs photo 24

En bref ! Porté par un scénario et une mise en scène qui confine au génie, ainsi que par des acteurs véritablement au sommet, « Steve Jobs » est un très grand film extrêmement brillant. La dernière réalisation de Danny Boyle est une exceptionnelle réussite, totalement passionnante de bout en en bout. Un véritable chef-d’œuvre cinématographique !

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Oscars: Nos pronostics | Zickma

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :