Critique de Selma

Selma

7.5

Scénario

8.5/10

Acteurs

8.0/10

Réalisation

7.5/10

Musique

6.0/10

Les pour

  • Oprah Winfrey magistrale
  • Une histoire importante

Twitter : #Selma @PatheFilms

Acteurs : David Oyelowo, Tom Wilkinson, Carmen Ejogo, Giovanni Ribisi, Cuba Gooding Jr., Tim Roth, Oprah Winfrey

Réalisatrice : Ava DuVernay

Date de sortie : 11 mars 2015 (2h2min) 

Injustement boudé aux Oscars pour certains, logiquement absent pour d’autres, Selma est sorti il y a quelques semaines aux Etats-Unis mais arrivera en France uniquement en mars prochain, soit une fois la folie des Oscars passée. Mais soyons clair, je suis plus du côté du groupe pensant que Selma ne mérite pas sa nomination pour l’Oscar du meilleur film là où il aurait mérité de nominations dans les catégories « meilleure photographie » et « meilleur second rôle féminin ».

SELMA

Est-ce parce que le film est mauvais, non bien au contraire mais il est malgré tout un cran en dessous de certaines productions de 2014 et il semble évident qu’il est cité à l’Oscar du meilleur film de par son sujet plus que par ses qualités. Il ne fait aucun doute qu’il repartira sans la précieuse statuette.

SELMA

Une fois ceci expliqué, prenons le film pour ce qu’il est et oublions le côté récompenses, car on a ici un excellent film à l’esthétique très soignée, avec des acteurs vraiment excellents et une musique magnifique. Quant au scénario, n’y allons pas par 4 chemins et si le cinéma peut aider certains jeunes à apprendre l’histoire et le chemin parcouru des gens de couleurs, les Negros comme ils se font appeler dans le film, alors oui Selma doit absolument être montré à un maximum d’enfants et d’étudiants.

Car aujourd’hui, même si nous sommes nombreux à connaître de nom Martin Luther King, je ne suis pas convaincu que si l’on demandait aux plus jeunes ce qu’il a fait, ils seraient capable de répondre.

Selma nous en apprend donc pas mal sur l’histoire de ce grand homme, de son combat et surtout de sa longue marche, car oui, Selma n’est pas le prénom de l’héroïne du film…  Mais bien le point de départ d’une longue marche pour la liberté de vote  accordée aux gens de couleurs.

Pour donner vie à cette histoire, la réalisatrice Ava DuVernay a su s’entourer d’excellents acteurs, à commencer par un David Oyelowo vraiment captivant dans le rôle de Martin Luther King mais aussi de toute une poignée d’acteurs de talents.

Et puis il y a Oprah Winfrey qui montre une fois encore, après sa prestation extraordinaire et injustement zapée aux Oscars pour Le Majordome, combien c’est une grande et talentueuse actrice. Oubliée, cette fois encore aux Oscars, j’espère de tout coeur qu’un jour elle remportera la prestigieuse statuette car en deux films qu’il m’ait été donné de voir, par deux fois, elle est parvenue à me scotcher à mon siège. Cette actrice et célébrité bien connue de la télé US est définitivement une très grande.

SELMA

Au niveau de la réalisation, là aussi on assiste à un super travail et c’est justement l’une des nominations que le film n’ pas décroché aux Oscars: incompréhensible.  La construction du film est passionnante, vous fera vous retourner sur votre siège et même sursauter… Ce fut mon cas !

Enfin, impossible de parler du film sans évoquer sa bande originale, tout simplement magnifique avec comme point d’honneur, la superbe chanson  Glory par Common & John Legend, qui pourrait bien cette fois décrocher l’Oscar.

Quoi qu’il en soit, Selma est un très très beau film qu’il faut voir ne serait-ce que pour apprendre des choses sur notre histoire.

SELMA

photos: © Copyright : © Atsushi Nishijima

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :