Critique de Nocturne

Nocturne

6.6

Scénario

6.7/10

Casting

8.0/10

Réalisation

5.8/10

Bande originale

6.0/10

Les pour

  • Très bon casting

Les contre

  • Un rien trop lent

Twitter : #Nocturne #blumHouse

Titre VO :

Réalisateur : Zu Quirke

Acteurs : Sydney Sweeney, Madison Iseman, Rodney To

Durée : 1H30

Date de sortie : 13 octobre 2020 (Amazon prime)

3ème film dans la série de « Welcome to blumHouse » sur Amazon prime, ce dernier confirme à nouveau que l’idée ne semblait vraiment pas être celle de proposer de l’horreur, mais plus du suspens et de l’étrange.

Ce film, qui peut se voir comme un Whiplash étrange puisqu’il est question d’une rivalité se jouant au piano, brouille un peu les pistes en proposant quelque chose de traditionnel avant que n’apparaisse une sorte de diable ou d’entité (ce n’est pas toujours explicite) poussant l’une des deux soeurs jumelles à partir en sucette royale veut délivrer un message sous couvert d’une rivalité familiale.

C’est ainsi que c’est via cet aspect étrange que l’on a surtout cette sensation de mise en garde pour les personnes qui veulent absolument réussir à tout prix et ce au point de se brûler les ailes…

Du côté du casting, on gagne clairement un cran vis-à-vis des deux précédents films puisque ce dernier est bien supérieur et notamment grâce à Sydney SweeneyMadison Iseman et ce d’autant qu’elles ne sont pas vraiment jumelles…

La réalisation est fluide même si le rythme est bien plus lent et moins soutenu que les précédents films. Il y a certains moments qui peuvent faire piquer du nez.

A voir pour le casting et la thématique, moins pour le rythme.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :