Critique de Ninja Turtles

Nina Turtles

8

Scénario

7.0/10

Acteurs

8.0/10

Réalisation

8.0/10

Musique

9.0/10

Les pour

  • Un bon reboot
  • De l'humour bon enfant

Les contre

  • Un scénario déjà vu (principe du reboot)

Twitter : #Ninjaturtles @paramountfr

Titre Original :

Acteurs : Megan Fox, Will Arnett, William Fichtner, Will Arnett, Whoopi Goldberg

Réalisatrice : Jonathan Liebesman

Date de sortie : 15 octobre 2014 (1h40min)

Je n’attendais pas grand chose de ce reboot des Tortues Ninja sur grand écran vu les mauvais retours critiques US mais comme on le sait, le seul à décider d’un succès d’un film est le public et ce soir je me suis rendu dans la salle de ciné comme une simple personne du public. J’ai laissé tous mes aprioris de côté et me suis installé dans mon siège avec comme seule ambition, me détendre devant un Blockbuster grand public et rien d’autre.

Ninja Turtles critique5

Alors oui, forcément le scénario ne vole pas haut, la 3D n’est pas la meilleure chose du film et les aficionados des tortues vont trouver à redire (comme pour toute adaptation) mais bon sang qu’est-ce qu’on se marre devant ce film et ce grâce au personnage de Michelangelo, l’ado un peu benêt du groupe. Entre références culturelles chaque fois bien placées, petites vannes bien choisies et un côté « je ne me prends pas au sérieux » vraiment appréciable, le personnage de Michelangelo est vraiment excellent.

Ninja Turtles critique1Mais Micky n’est pas seul et l’un des atouts du film est d’avoir donné une personnalité aux 4 tortues bien différentes les unes des autres même si Leonardo est finalement un peu en retrait vis à vis des autres frères. Chaque personnage est ainsi bien restitué à l’écran et il sera facile de s’attacher à l’un ou l’autre grâce à divers traits de caractères uniques à chacun.

Le rendu des personnages, tant décriés lorsque les premières photos ont été dévoilées ne rend finalement pas si mal et on l’oublie clairement après 10 minutes. Il ne faut pas oublier que comme tout Reboot, l’intérêt est d’apporter quelque chose de nouveau pour une nouvelle génération de spectateur et pas spécialement pour ne faire plaisir qu’aux vieux fans. Pour citer un autre film Platinum Dunes lié de près à Paramount, quand ils ont proposé un reboot de la saga Vendredi 13, forcément certains fans de la première heure sont montés au créneau là où la nouvelle génération a plutôt apprécié les changements apportés à la franchise. C’est toujours ainsi et cela le sera encore et encore tant qu’il y aura des remakes et des reboots.

Ninja Turtles critique3

Mais revenons en à nos tortues. Outre l’humour très présent du film et après un démarrage un peu longuet, on enchaîne des scènes d’actions très agréables avec un shredder vraiment impressionnant donnant une sensation de puissance incroyable là où finalement dans la série il ne servait pas à grand chose et ne représentait pas vraiment une menace. Ici il est balaise, très puissant et très menaçant ce qui apporte un plus, un côté véritable ennemi que je n’avais jamais ressenti concernant ce personnage par le passé. Shredder n’est plus un simple leader, mais bien un véritablement combattant qui va donner du fil à retordre à nos héros.

Ninja Turtles critique2

On regrettera évidemment certains raccourcis bien trop rapides avec notamment la présentation de Shredder, l’origine de son armure etc et de ce point de vue là, 1H00 de film en plus n’aurait pas été de refus. Mais on le sait, Platinum Dunes n’aime pas se tracasser des longues backstory et c’est quelque chose de visibles dans chacun de leurs remakes. L’essentiel est de faire une petite présentation vite fait et d’aller tout droit à l’action. Ici le schéma qui a donc fait recette est respecté à la lettre.

Quoi qu’il en soit et pour ne pas m’éterniser inutilement sur le sujetNinja Turtles est un très bon divertissement (il m’a bien plus enthousiasmé que d’autres blockbusters sortis cette année) qu’il faut regarder sans se soucier du matériau original et qu’il faut prendre pour ce qu’il est: Un reboot destiné à une nouvelle génération de fans potentiels.

Que les critiques n’aiment pas, cela peut se comprendre, mais que le public adore… Cela se comprend d’autant plus !

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :