Critique de Loin de la foule déchainée

Twitter : #Loindelafouledechainee @20thCFox_FR

Acteurs : Carey Mulligan, Juno Temple, Michael Sheen, Matthias Schoenaerts

Réalisateur : Thomas Vinterberg

Date de sortie : 3 juin 2015 (1h59min)

j’ai hésité à faire cette critique et pour être honnête j’espérais qu’un autre membre de l’équipe s’en charge et qu’il apprécie un temps soit peu ce film car je n’ai de mon côté absolument pas grand chose de bon à en dire. Alors deux solutions s’offraient à moi, ne rien dire et faire genre je n’avais pas vu le film mais cela reviendrait à ne publier que ce que j’aime et apprécie et paraître pour une personne ne disant que du bien de tout, bref être hypocrite par intérêt.

_ND42830.NEF

Donc finalement j’ai opté pour la seconde solution, vous parler quand même du film et expliquer en quoi je n’ai absolument pas aimé tout en gardant à l’esprit une fois encore que chacun est libre ou non d’apprécier le film et qu’il est toujours recommandé de le voir par soi même… N’hésitez donc pas à vous rendre en salle pour le découvrir.

Loin de la foule dechainée critique1Alors ce qui ne va pas dans ce film selon moi est avant tout sa prétention de vouloir nous recréer une sorte de Autant en emporte le vent avec le personnage d’une femme douce se transformant de plus en plus en une femme forte sauf que Carey Mulligan, aussi jolie soit elle, n’a absolument pas la même carrure que Vivien Leigh et surtout dispose de moins de temps pour montrer l’évolution de son personnage si bien que ce changement de personnalité parait plus ridicule qu’autre chose.

Ensuite, certaines situations censées être intéressantes font rire, là où cela ne devrait pas être le cas comme une demande en mariage qui restera dans les anales de la comédie malgré elle…

Enfin certaines idées de mises en scènes sont également étranges comme par exemple l »héroïne qui stop son cheval à 800 mètres de son homme sans raison alors qu’elle aurait simplement pu aller jusqu’à lui sans perdre de temps… un temps étrangement non perdu puisque à peine posé le pied à terre… l’homme en question est face à elle (chose impossible) et pour couronner le tout, ils s’en vont et… Laissent le cheval accroché là comme ça sans même sans soucier.

_D3S2472.NEF

Vous l’aurez compris tout ceci ressemble à une parodie alors que ce n’est pas du tout cela.

On notera quand même deux beaux plans dans le film que vous remarquerez rapidement car il n’y à que ça et ils sont au début du film.

Enfin dernière chose positive du film, Matthias Schoenaerts toujours exceptionnel.

Nous concernant donc, ce film fait déjà office d’un des pires navets de 2015 et sa note est de 0

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :