Critique de «L’hypnotiseur» (Hypnotisören)

Avis:

Twitter: @ugcdistribution

Acteurs: obias Zilliacus, Mikael Persbrandt

Réalisateur: Lasse Hallström

Date de sortie: 8 mai  2013 (2H12)

Bande annonce: 

hypnotiseurAttention, bon suspens ici ! Ca sent même le remake US d’ici quelques années avec de l’action en plus. En effet la seule reproche que l’on pourrait faire au film est son manque d’action, car le film est très lent et semble même parfois un peu long mais une fois encore c’est surtout une reproche que pourrait faire quelqu’un qui aime que tout bouge vite.

En réalité, la seule grande scène d’action et la dernière scène et quelle scène ! On est accroché à son siège et on ne le lâche qu’à la toute fin. De plus cette dernière scène se déroule dans un décor peu utilisé au cinéma pour ce genre de final et cela ajoute un côté intéressant à celui ci (je reste évasif pour ne pas trop dévoiler)

Quand est-il après du suspens, car après tout c’est bien là tout l’intérêt du film, est-ce que le suspens tient la route… La réponse est oui mais sans difficultés.

lypnortiseur

Il m’a en effet fallu attendre la fin du film pour découvrir qui était responsable du meurtre (oui le film débute par un meurtre) et l’histoire vous balade sur plusieurs pistes évitant ainsi de trop rapidement deviner qui est le réel coupable.

Je disais, non sans mal car une fois le dénouement arrivé, on se dit qu’il y a quand même des choses un peu tirées par les cheveux telles que… (Spoiler cachés sur le site Zickma.fr)

Pourquoi le fils accepte-t-il malgré tout d’être aussi facilement manipulé, comment la mère biologique parvient à rentrer aussi facilement dans un hôpital et se faire passer pour une infirmière alors que le fils est censé être surveillé 24/24 (visiblement il n’y a aucun contrôle d’identité des gens entrants dans le service et la chambre malgré que le tueur risque de revenir) ou encore de mettre si longtemps à deviner que le fils a été adopté et que forcément tout s’emboite.

Hormis toutes ces petites choses un peu gênantes une fois le film visionné, on passe quand même deux bonnes heures à essayer de trouver l’assassin (a ce sujet éviter de chercher la pochette du livre dont est tiré ce film car aussi simple soit-elle, elle dévoile beaucoup) et c’est tout ce que l’on demande à un Suspens !

hypnotiseur

Un bon film donc malgré ses petites erreurs !

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :