Critique de Les Brasiers de la Colère.

Avis:

Acteurs : Christian Bale, Casey Affleck, Woody Harrelson, Forest Whitaker, Willem Dafoe, Zoe Saldana, Sam Sheppard

Réalisateur :  Scott Cooper

Date de sortie : 15 janvier 2014 (1h56)

Synopsis : À Braddock, une banlieue ouvrière américaine, la seule chose dont on hérite de ses parents, c’est la misère. Comme son père, Russell Baze travaille à l’usine, mais son jeune frère Rodney a préféré s’engager dans l’armée, en espérant s’en sortir mieux. Pourtant, après quatre missions difficiles en Irak, Rodney revient brisé émotionnellement et physiquement. Lorsqu’un sale coup envoie Russell en prison, son frère cadet tente de survivre en pariant aux courses et en se vendant dans des combats de boxe. Endetté jusqu’au cou, Rodney se retrouve mêlé aux activités douteuses d’Harlan DeGroat, un caïd local sociopathe et vicieux. Peu après la libération de Russell, Rodney disparaît. Pour tenter de le sauver, Russell va devoir affronter DeGroat et sa bande. Il n’a pas peur. Il sait quoi faire. Et il va le faire, par amour pour son frère, pour sa famille, parce que c’est juste. Et tant pis si cela peut lui coûter la vie.

Bande-annonce :

brasiers de la colereCertains films roulent sur des chemins déjà tracé par d’autres et d’autres films tracent de nouveaux chemins. Les Brasiers de la Colère fait partie de la première catégorie, c’est une évidence qui saute aux yeux après quelques minutes de film. Mais pour moi, avec ce long-métrage ce n’est pas un défaut ou une faiblesse. Car même si ce genre d’histoire a été raconté maintes et maintes fois au cinéma et malgré le scénario qui tombe rapidement dans la facilité, le scénario est tout de même bien écrit et parvient à fasciner le spectateur en livrant une histoire de vengeance et sur les liens fraternels plutôt réussie.

Le film aurait certainement gagné en force émotionnelle si les personnages avaient été développés un peu plus en profondeur, tout en accélérant légèrement le rythme du film. Mais malgré cette lenteur en apparence interminable, il réside dans le film une poésie sombre et fascinante qui empêche d’être pris d’un quelconque ennuie.

Heureusement le casting est vraiment très bon et comble les quelques lacunes du film ! Je retiendrais essentiellement Christian Bale qui fait preuve d’un magnétisme impressionnant et d’une belle nuance de jeu, malgré une légère retenue. Casey Affleck plutôt bien dans son rôle de soldat en mal de violence et Willem Dafoe assez étonnant dans un type de rôle ou on ne l’attendait pas vraiment. Sans oublier Woody Harrelson génial en rednek dealer junkie !

les brasiers de la colere

En bref ! Les Brasiers de la Colère malgré ses quelques lenteurs et un petit manque d’empathie envers ses différents personnages secondaire, est un film à la fois passionnant, déchirant de sincérités et de vérités. D’ailleurs, les dix dernières minutes du film rattraperont vite le manque de rythme et d’émotions dans un final intense et d’une certaine manière très poétique. Un très bon film, mais qui est hélas vite rattrapé pas ses quelques petits défauts qui l’empêche d’être un très grand film…

brasiers de la colere

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :