Critique de La tortue Rouge

La tortue rouge

8.8

Scénario

9.0/10

Animation / réalisation

8.0/10

Musique

9.5/10

Les pour

  • Poétique
  • Une musique extraordinaire

Twitter : #LaTortueRouge  @WildBunch

Acteurs : –

Réalisateur : Michael Dudok de Wit

Date de sortie : 29 juin 2016

Durée:  1H20

Et si le film d’animation le plus adulte et pourtant le plus simple pour les enfants était La tortue Rouge ?

La tortue rouge critique1

Pas de personnages avec des costumes en lycra, pas d’ours en peluche trop mignons ou même un personnage secondaire pour lâcher une bonne blague à la minute d’autant que le réalisateur a pris le parti de proposer un film sans le moindre dialogue.

Oui, ce qui semble de base impossible à concevoir aujourd’hui relève du tour de force puisque l’on sait tous qu’il est difficile de capter l’attention des plus petits et surtout de la concerver pendant plus de 10 minutes, alors1h20 sans le moindre mot semble relver du miracle. Et pourtant le pari est payant puisque

La tortue rouge critique3les grands comme les enfants sont captivés du début jusqu’à la fin et un silence religieux subsiste durant l’entièreté du film.

Comme captivé par la simplicité et la beauté de l’histoire, mais aussi de l’animation, les enfants contemplent l’écran avec la même émotion que les adultes, chose très, trop rare au cinéma où généralement on essaye de garder les adultes en proposant du second degré et ne pas faire fuir les enfants que l’on va attraper à coup de personnages attendrissants et des couleurs criardes.

La tortue rouge critique4Et comme dit plus haut, il n’est absolument pas question de cela ici. De plus les couleurs utilisées pour le film s’en trouvent même parfois à emprunter des teintes pratiquement délavées apportant un esthétisme rare dans le cinéma d’animation.

D’un point de vue du scénario, ce dernier est simple puisqu’il montre finalement la vie quand on est seul au monde et la folie qui s’empare de nous après un certains laps de temps…  Mais là où le film est très réussi est que si l’on regarde de plus près, on peut également se dire que finalement l’île n’est qu’un simple décors comme un autre et  et que ce qui est projeté sur l’écran est le quotidien de millions de personnes dont la vie change quand on rencontre l’amour.

Une oeuvre comprenant plusieurs lectures aussi bien pour les adultes que les enfants tout en évitant toutes ces petites choses trop enfantines des autres films d’animations.

La tortue rouge critique2

La tortue rouge est ainsi un film poétique avec un bel esthétisme et surtout une bande originale extraordinaire une fois encore.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :