Critique de La corde

La corde

10

Casting

10.0/10

Scénario

10.0/10

Réalisation

10.0/10

Bande originale

10.0/10

Les pour

  • Un très grand Hitchcock

Twitter :

Titre VO : Rope

Réalisateur : Alfred Hitchcock

Acteurs : James Stewart, John Dall, Farley Granger

Durée : 1H23

Date de sortie : 22 février 1950

A l’occasion de la rétrospective Hitchcock concoctée par la cinémathèque française, j’ai eu envie de critiquer les films d’un de mes réalisateurs préférés si ce n’est mon préféré : Alfred Hitchcock.

La corde est sans doute un des films les plus vicieux et aussi les plus avant-gardistes d’Alfred Hitchcock.

En effet l’aspect vicieux est quand même poussé à son paroxysme via des personnages principaux qui ont tué par plaisir et poussé le vice à inviter la famille de la victime pour un grand repas alors même que ce dernier est toujours présent, caché sous le buffet.

Les deux criminels se délectent ainsi d’imaginer la famille célébrer un fils qu’ils ne reverront plus et de prendre un verre en son honneur.

Le film joue également sur la morale et du fait que certaines personnes dites « Supérieures » seraient oui ou non autorisée au crime.

Autre fait important avec ce film qui aujourd’hui évidemment fait date est l’aspect sous-entendu de la relation homosexuelle entre les deux personnages principaux. Si cela n’est jamais dit explicitement et que l’un des deux a eu une relation avec une des femmes présentes, le regard posé aujourd’hui sur le film laisse entendre que les deux hommes sont en couples. Evidemment aujourd’hui cela n’a rien d’exceptionnel, mais pour l’époque, c’était assez osé.

Au-delà de tout ceci, le film est un des meilleurs suspens et des meilleurs huit-clos jamais créés. De plus Hitchcock utilise un système en plan séquence avec des décors qui tournaient en temps réels pour permettre de faire bouger sa caméra comme expliqué dans les différents documentaires de l’époque. Il va ainsi parfois « couper » plusieurs plans en zoomant sur des vestes, des décors etc pour ensuite reprendre. On peut voir ce film comme une succession de plans séquences.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :