Critique de Hunted

Hunted

7.9

Scénario

7.9/10

Réalisation

7.0/10

Casting

8.8/10

Les pour

  • Un bon thriller

Twitter : #EtrangeFestival @etrangefestival #Hunted

Titre VO :

Réalisateur : Vincent Paronnaud

Acteurs : Arieh Worthalter, Kevin Van Doorslaer, Lucie Debay

Durée : 1H36

Date de sortie : Inconnue (Vu à L’étrange Festival)

Film très attendu de l’Etrange festival qui depuis toujours soutient son réalisateur Vincent Paronnaud, c’est devant une salle comble que l’on a pu découvrir Hunted.

Film où la violence physique règne en maître, il y a des coups qui se perdent sur une bonne longueur du film. Que ce soit avec des bâtons, des coups de poings dans la figure ou d’autres armes joyeuses, Hunted cogne et cogne fort !

Du côté du scénario, ce dernier tient globalement la route même si l’on se serait bien passé de son début moralisateur n’apportant finalement pas grand chose au film si ce n’est quelques minutes gagnées ici et là et un aspect « Moralisateur » finalement peu nécessaire. Le film enchaîne ensuite assez rapidement avant de se terminer sur un petit climax de baston assez agréable.

Le casting est assez bon avec une héroïne qui passe par plusieurs phases et dont l’évolution est intéressante, mais on restera quand même très focus sur Arieh Worthalter qui nous fait penser en permanence à un sosie de Bradley Cooper en mode malade mental qui aime buter des gens ! Si tous les acteurs jouent bien, il faut dire qu’Arieh Worthalter sort la tête un cran plus haut.

Hunted est pas mal comme film et s’il comprend de très belles choses souffre peut être justement d’une petite prétention lui empêchant d’être un bon gros divertissement simplement bourin. Les messages passent parfois mieux dans la subtilité qu’avec des gros sabots.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :