Critique de Do me love

Do me love

6.6

Scénario

7.0/10

Acteurs

7.0/10

Réalisation

6.5/10

Musique

6.0/10

Les pour

  • Une belle découverte que Lizzie Brocheré

Les contre

  • Un mélange de style parfois déroutant
  • Une musique un peu vieillotte

Twitter : #DoMeLove

Réalisateurs : Jacky Katu et  Lou Viger

Actrices :  Christine Armanger, Lizzie Brocheré, Valérie Maës, Patrick Zocco

Date de sortie : 30 mars 2016 (1h 25min)

Do me love,  c’est un film un peu ovni. Le genre de film dont la vie ne dépend que des spectateurs qui sont assez ouverts d’esprit que pour accepter un film qui par le manque de moyen semble parfois inachevé, avec des acteurs  inconnus du grand public et à la  réalisation parfois un peu approximative. Mais ce manque de moyen permet aussi quelque chose de plus rare aujourd’hui au cinéma… Une bonne liberté de ton.

Do me love critique4

Et Do me love, bien qu’étrange avec des choix parfois un peu compliqués à saisir au premier abord comme le changement d’actrice  pour un même rôle (chose rare au cinéma), offre un film sur les difficultés de couples tels que, la lassitude, l’attrait du désir pour une femme plus jeune ou le combat d’une épouse pour essayer de ne pas perdre son mari non pas dans un seul style mais plusieurs comme le fait par exemple de parfois couper une scène et nous montrer l’actrice principale parler directement à la caméra. Non pas un documentaire, ni finalement un simple film d’exposition, Do me love est simplement un film raconté par un duo de réalisateur sans contraintes

Do me love critique3

Des thèmes abordés de manière intéressante avec également une approche du mal sous les traits d’une jeune femme au visage d’ange qui nous pose la question de savoir s’il faut tout risquer pour un dernier frisson sans toutefois donner de réponse directe bien que la finalité de celui ci laisse entrevoir un résultat pouvant être dangereux

Do me love critique1

Do me love est donc un film fait avec peu de moyens mais avec une envie de raconter une histoire et de ce point de vue là c’est plutôt bon.

A noter également une très jolie performance de Lizzie Brocheré, actrice aussi bien de cinéma que de télé vraiment douée, naturelle et qui mériterait clairement de plus grands rôles, j’entend par là dans de plus grosses productions.

Le film sera diffusé au Saint-André des arts à Paris.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :