Critique de Dheepan

Avis:

Twitter : #Dheepan @ugcdistribution

Acteurs : Antonythasan Jesuthasan, Kalieaswari Srinivasan, Claudine Vinasithamby, Vincent Rottiers

Réalisateur : Jacques Audiard

Date de sortie : 26 aout 2015 (1h49min)

Récompense : Palme d’Or Festival de Cannes 2015


En plein milieu d’une guerre civile au Sri Lanka, un homme Dheepan, une femme et une jeune fille de 9 ans, qui ne se connaissent absolument pas entre eux, prennent l’identité d’une famille décédée 6 mois plus tôt pour profiter de leurs passeports et quitter le pays. Ils se retrouvent donc en France où ils demandent l’asile politique. C’est ainsi que Dheepan devient gardien d’immeuble en banlieue où la violence de la cité finit par surgir rapidement et à leur rappeler celle qu’ils ont fui.

dheepan 1

Après Un Prophète, Jacques Audiard emporte de nouveau avec Dheepan un prix à Cannes et cette fois ci carrément la Palme d’Or. Alors est-il vraiment si bon ? On va répondre plutôt oui. La construction autour de ces personnages qui cherchent à survivre au conflit régnant dans leur pays est très bien amenée. On est très vite plongé dans l’atmosphère, dans la terreur et dans cette petite onde d’espoir que peuvent ressentir Dheepan, Yalini et Illayaal.

Le scénario est bien travaillé. Les situations semblent plausibles et naturelles. Les acteurs sont tous immenses. D’ailleurs, Antonythasan Jesuthasan a lui même vécu la même histoire que son personnage Dheepan. Il a fui le Sri Lanka et a obtenu l’asile politique en France en 1993.

dheepan 5

Bref, on est happé dans ce film qui nous rappelle qu’on est malheureusement jamais vraiment à l’abri de la violence. C’est effrayant et révoltant. Dans tous les cas, Dheepan est à voir pour les plus curieux. Il a tout de même reçu la Palme d’Or et ce n’est pas pour rien. Cependant, pas sûr qu’il plaira à tous. Le sujet est ce qu’il est et si on en a parfois un peu ras-le-bol d’en entendre parler ça peut freiner certains.

Pour rappel, nous étions présents à la séance spéciale avec Jacques Audiard le 27 août dernier à l’UGC des Halles dont voici notre vidéo :

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire