Critique de Casse-tête chinois

Avis:

Twitter:  #CasseTeteChinois @STUDIOCANAL

Acteurs: Romain Duris, Audrey Tautou, Cécile de France

Réalisateur :  Cédric Klapisch

Date de sortie  4 décembre 2013 (1H54)

casse tete chinois

bande annonce: 

casse tete chinois 03Comment parler du film « casse tête chinois » sans évoquer les deux précédents opus « l’auberge espagnole » et « Les poupées russes » et cela tombe bien puisque le grand rex et studio canal ont eu la bonne idée de proposer un dimanche consacré aux 3 films en les proposant l’un à la suite de l’autre.

Dans ses souvenirs lointains, je n’avais que peu apprécié cette auberge, la trouvant bien trop prévisible, remplie de clichés et d’un ennui pas possible. Autant être franc directement, le fait de voir les 3 films à la suite m’a permis de me rendre compte combien finalement ce film est assez faible et que sans la présence de Cécile de France, on passerait plus de temps à regarder sa montre en espérant voir venir la fin.

Oui le film a plu et plaira encore mais on se retrouve un peu devant un « les miracles de l’amour » version plus adulte et moins cul cul tout de même; certes mais cela ne vole pas bien haut.

Arrive alors « Les poupées russes » que je découvrais donc ce dimanche et là, surprise, le film est plutôt bon, bien plus agréable à regarder que le premier opus et l’on notera une scène où l’on explique au héros, Xavier interprété par Romain Duris, qu’il ne faut pas avoir peur de mettre du cliché partout dans ses histoires, car après tout il doit écrire une fiction familiale destinée à divertir la populace le samedi soir en télévision et l’on ne peut que se dire que pour le coup, « l’auberge espagnole » est un peu ça, un film simple pour distraire la ménagère de moins de 50 piges le samedi sur TF1.

casse tete chinois 04

L’avantage avec une suite est qu’il a un public déjà acquis et donc avec ces « poupées russes » on ne se sent plus obligé de se cantonner dans une ribambelle de « Déjà-vu » et qu’il est possible d’aller de l’avant… Quitte à  supprimer beaucoup de ce qui avait fait le succès du 1er film.

Terminé, la bande de joyeux copains tous relégués au rang de seconds rôles, limite proche du cameo, histoire de rappeler que ce film est une suite et non un premier film.

Ici, le réalisateur ne s’embarrasse plus des petits rôles et se contente de ne garder que les acteurs devenus vedettes en France. Et en parlant de France, une fois encore c’est Cécile de France qui sort du lot en nous offrant le personnage le plus marquant, le plus drôle et le mieux interprété du film.

Bien meilleur donc que le premier opus, « les poupées russes » ne pouvait qu’annoncer un 3ème opus parfait… Est-ce le cas ?

casse tete chinois 02Et bien dans les grandes lignes oui puisque en plus de redonner une certaine force aux deux autres films qui semblent à présent indissociables les uns des autres, ce troisième opus est à l’image de ses acteurs en 2013, adultes, matures et plus intelligents.

Par contre il est important de signaler que si votre personnage favori était l’espagnole, le danois ou le frère de Wendy, vous risquez d’être déçus car s’ils étaient déjà relégués au second plan dans le second film, ils sont totalement supprimés de celui ci et l’on a aucunes nouvelles.

C’est un peu le regret que l’on peut avoir vis à vis de ce « Casse-tête chinois » pour qui aura apprécié les deux premier opus, le fait qu’il ne se concentre que sur 4 personnages sans avoir droit à tout petit aperçu de ce que les autres sont devenus.

Passé cette toute petite déception, on comprend rapidement qu’ici aussi, Klapisch va se contenter d’utiliser ses vedettes parfaitement mises en avant ne laissant que peu de places aux seconds rôles, plus présents comme faire valoir qu’autre chose. Cela permet de se rendre compte finalement que « l’auberge espagnole » dans le concept d’une trilogie n’était en fait qu’une courte étape dans les vies de Martine et Xavier et que finalement, il importe peu de tout ce qui s’est passé car finalement c’est une grande histoire d’amour entre deux jeunes devenus entre temps adultes avec bagages, erreurs et une ribambelle d’enfants.

En gros si ce film annule tout ce qui faisait le succès du 1er film en le reléguant à une simple étape, donnant au second film, l’image d’une  une simple suite pas si obligatoire que ça pour arriver au 3ème épisode, cela finit par nous laisser l’impression que klapisch a surtout réalisé 3 films non pas pour raconter une grande histoire prévue depuis le début mais plus par amour de certains personnages au détriment d’autres.

Ce 3ème opus donc est très réussi tout en étant difficilement facile à regarder sans les 2 premiers pour qui veut comprendre les personnages.

Au niveau du jeu des acteurs, une fois encore Cécile De France sort du lot et montre combien elle maîtrise son personnage.

casse tete chinois 01

Pour clôturer cette critique, je dirais donc simplement que ce troisième épisode est indéniablement le meilleur des 3, que l’on prend plaisir à voir l’évolution des personnages avec encore une fois un gros coup de cœur pour Cécile de France.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :