Critique de Asphalte

Avis:

Twitter : #Asphalte @ParadisFilms

Titre Vo: Asphalte

Acteurs : Isabelle Huppert, Gustave Kervern, Valeria Bruni Tedeschi, Tassadit Mandi, Jules Benchetrit, Michael Pitt

 

Réalisateur : Samuel Benchetrit

Date de sortie :   7 octobre 2015 (1h40min) 

Magnifique reconstitution de petites choses de la vie. Avec Asphalte, l’humain est représenté dans sa plus belle vérité. Avec ses personnages le réalisateur Samuel Benchetrit a mis en avant ces coins abandonnés où la population doit bien poursuivre leur vie malgré leur mise à l’écart.

asphalte 2
A partir de 3 petites histoires, on circule dans l’immeuble d’une cité qui ne donne pas par son aspect envie d’y vivre. Et pourtant en voyant ces personnages on finit par sourire. Car même quand il y a un petit drame, le problème trouve toujours sa solution.
Montrer le quotidien comme il faut, voilà ce qu’a réussi Samuel Benchetrit. Deux de ces histoires, il les avait déjà raconté dans ses chroniques de l’asphalte (livre en 5 tomes) mais c’est intéressant de les voir mises en forme via l’écran de cinéma. De plus il a su s’entourer d’une panoplie d’acteurs tous sublimes. De son fils Jules Benchetrit à Isabelle Huppert en passant par l’américain Michael Pitt on est ravi. Tout semble naturelle, comme si on y était et qu’on pouvait échanger tout simplement avec eux.

asphalte 1
Un très bon moment de cinéma. Un film social mais qui ne cherche pas vraiment à dénoncer. Il n’y aura jamais de violence d’ailleurs alors qu’on s’y attendrait presque. Ça fait du bien de voir la cité sans tout de suite un conflit entre bande rival. La seule chose qui marque c’est ce constat de l’abandon. Ces personnes qui sont seuls et qui arrivent à trouver du réconfort comme ils le peuvent.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :