Cette semaine dans les salles

cette-semaine-dans-les-salles-92

Un pape, des mercenaires, une danseuse, un radin…  bref une semaine très éclectique. Bon choix et bonnes séances.

 

  • La Danseuse (Wild Bunch Distribution ~240 copies) Premier long de Stéphanie Di Giusto en sélection et compétition officielle au dernier festival de Cannes dans la section un certain regard.

Loïe Fuller est née dans le grand ouest américain. Rien ne destine cette fille de ferme à devenir la gloire des cabarets parisiens de la Belle Epoque et encore moins à danser à l’Opéra de Paris. Cachée sous des mètres de soie, les bras prolongés de longues baguettes en bois, Loïe réinvente son corps sur scène et émerveille chaque soir un peu plus. Même si les efforts physiques doivent lui briser le dos, même si la puissance des éclairages doit lui brûler les yeux, elle ne cessera de perfectionner sa danse. Mais sa rencontre avec Isadora Duncan, jeune prodige avide de gloire, va précipiter la chute de cette icône du début du 20ème siècle.

CRITIQUE
AVANT-PREMIERE

 

  • Aquarius (SBS Distribution ~90 copies) Nouveau film de Kleber Mendonca Filho après Les Bruits De Recife (22.1k). Le film  était en sélection et compétition officielle au dernier festival de Cannes.

Clara, la soixantaine, ancienne critique musicale, est née dans un milieu bourgeois de Recife, au Brésil. Elle vit dans un immeuble singulier, l’Aquarius construit dans les années 40, sur la très huppée Avenida Boa Viagem qui longe l’océan. Un important promoteur a racheté tous les appartements mais elle, se refuse à vendre le sien. Elle va rentrer en guerre froide avec la société immobilière qui la harcèle. Très perturbée par cette tension, elle repense à sa vie, son passé, ceux qu’elle aime.

 

  • Radin ! (Mars Films ~650 copies) Nouveau film de Fred Cavayé après Pour Elle (670.9k), A Bout Portant (973.5k), Mea Culpa (475.4k) et un segment du film à sketchs Les Infidèles (2.3M). Dany Boon reste sur Supercondriaque (5.2M), Lolo (910.9k) et Ils Sont Partout (173.1k).

François Gautier est radin ! Economiser le met en joie, payer lui provoque des suées. Sa vie est réglée dans l’unique but de ne jamais rien dépenser. Une vie qui va basculer en une seule journée : il tombe amoureux et découvre qu’il a une fille dont il ignorait l’existence. Obligé de mentir afin de cacher son terrible défaut, ce sera pour François le début des problèmes. Car mentir peut parfois coûter cher. Très cher…

 

  • Les 7 Mercenaires (Sony Pictures Releasing France ~407 copies) Nouveau film d’Antoine Fuqua inspiré du film éponyme de John Sturges (7M)) sorti en 1961. Le meilleur score du réalisateur est actuellement Le Roi Arthur (1.6M) et il reste sur La Chute De La Maison Blanche (334.1k), Equalizer (736.5k) et La Rage au Ventre (721.1k).

L’industriel Bartholomew Bogue règne en maître sur la petite ville de Rose Creek. Pour mettre fin au despotisme de l’homme d’affaires, les habitants, désespérés, engagent sept hors-la-loi, chasseurs de primes, joueurs et tueurs à gages – Sam Chisolm, Josh Farraday, Goodnight Robicheaux, Jack Horne, Billy Rocks, Vasquez, et Red Harvest. Alors qu’ils se préparent pour ce qui s’annonce comme une confrontation sans pitié, ces sept mercenaires prennent conscience qu’ils se battent pour bien autre chose que l’argent…

  • Le Pape François (Saje Distribution ~157 copies) Film de Beda Docampo Feijoo tiré du livre « Francisco Vie Et Révolution » d’Elisabetta Pique.

Qui se cache derrière le Pape François ?
Ana, jeune journaliste espagnole, est envoyée au Vatican pour couvrir le conclave de 2005. Elle fait alors la connaissance du Cardinal Jorge Mario Bergoglio, évêque de Buenos Aires, méconnu du grand public et outsider de l’élection. Se liant d’amitié, elle apprend à mieux connaitre la vie d’un homme humble et atypique qui a voué sa vie aux luttes contre la dictature, la pauvreté, la drogue, l’esclavagisme moderne. Elle découvre petit à petit le parcours incroyable, depuis son enfance jusqu’à son élection de 2013, de celui qu’on appelle désormais le Pape François.

  • Morgane (Twentieth Century Fox France) Premier long de Luke Scott fils de Ridley avec Kate Mara au casting.

Consultante en gestion du risque, Lee est envoyée dans un lieu isolé et tenu secret pour enquêter sur un événement terrifiant qui s’y est déroulé. On lui présente alors Morgane, à l’origine de l’accident, une jeune fille apparemment innocente qui porte en elle la promesse du progrès scientifique. À moins qu’elle ne se révèle être au contraire une menace incontrôlable…

CRITIQUE

  • Nola Circus (Destiny Films ~20 copies) Premier long de Luc Annest.

Will, patron d’un Barber Shop, vit une liaison secrète avec la belle et sexy Nola. Denzel, son demi-frère ultra protecteur, sombre dans une jalousie compulsive. Guiseppe, le boss d’une pizzeria fait venir d’Italie, un tueur à gages. Karen, la dealeuse, pète les plombs… sans oublier Marvin, obsédé notoire ou encore, trois hommes du Ku Klux Klan… Un cocktail explosif qui va secouer la vie tranquille de ce quartier de la Nouvelle-Orléans !

AVANT-PREMIERE

  • Dogs (Bac Films ~32 copies) Film de Bogdan Mirica en sélection et compétition officielle au dernier festival de Cannes dans la section un certain regard ou il a reçu le prix Fipresci.

Roman est de retour sur les terres de son grand-père qu’il vient de recevoir en héritage. Alors qu’il décide de vendre cette propriété où rien ne pousse, il se trouve confronté à des mafieux dont son aïeul était le chef. Ces derniers ne reculeront devant rien pour préserver cette terre au centre de leur trafic.

  • Fuoccoammare Par-Delà Lampedusa (Météore Films ~55 copies) Documentaire de Gianfranco Rosi qui a obtenu l’Ours d’Or à la dernière berlinale.

Samuele a 12 ans et vit sur une île au milieu de la mer. Il va à l’école, adore tirer et chasser avec sa fronde. Il aime les jeux terrestres, même si tout autour de lui parle de la mer et des hommes, des femmes, des enfants qui tentent de la traverser pour rejoindre son île. Car il n’est pas sur une île comme les autres. Cette île s’appelle Lampedusa et c’est une frontière hautement symbolique de l’Europe, traversée ces 20 dernières années par des milliers de migrants en quête de liberté.

  • Ivan Tsarevitch Et La Princesse Changeante (Septième Factory) Film d’animation de Michel Ocelot à qui l’on doit Kirikou Et La Sorcière (1.5M), Princes Et Princesses (768.3k), Kirikou Et Les Bêtes Sauvages (2M), Azur Et Asmar (2.3M), Les Contes De La Nuit (495.4k) et Kirikou Et Les Hommes Et Les Femmes (1.1M).

Tous les soirs, une fille, un garçon et un vieux projectionniste se retrouvent dans un cinéma qui semble abandonné, mais plein de merveilles. Les trois amis inventent, dessinent, se déguisent et s’imaginent les héros de contes merveilleux. Des profondeurs de la terre, aux confins de l’orient, ils rivalisent d’imagination pour incarner princesses et aventuriers : « La Maitresse des Monstres», « L’Ecolier-Sorcier », « Le Mousse et sa Chatte » et « Ivan Tsarévitch et la Princesse Changeante ».

  • L’Etoile Du Jour (Wide) Deuxième film de Sophie Blondy après Elle Et Lui Au 14ème Etage (2.8k).

Un cirque itinérant est échoué sur une plage de la Mer du Nord. Les spectateurs se font rares mais la magie du cirque oeuvre toujours. Chaque interprète de la troupe répète et propose de nouveaux numéros. Mais cet équilibre fragile va vite se briser pour dévoiler leur réelle nature et leurs sentiments les plus obscurs. Le cirque deviendra alors le lieu de toutes les convoitises amoureuses où chacun usera de ces pouvoirs pour satisfaire ses désirs. Cet espace confiné deviendra le terrain de jeu d’un quator amoureux: alors qu’Elliot le clown et Angèle la ballerine vivent une histoire d’amour idyllique, Heroy le directeur du cirque use de son autorité pour conquérir à son tour la jeune femme. De son côté, la Gitane tente d’ensorceller le clown. La vie du cirque va alors prendre une toute nouvelle tournure.

  • Chouette… Un Nouvel Ami (Les Films Du Whippet ~36 copies) Une série d’histoires courtes : « Le Moineau et l’Épouvantail » de Gholamreza Kazzazi d’après l’histoire de Ural Yalvac, « Contes qui tiennent sur une ligne » de Behzad Farahat, « Jolie Lune » de Mah-e Mehraban, « La Cravate » de An Vrombaut, « Pyracantha » de Negareh Halimi.

Il est des moments dans la vie où l’on se sent bien seul. Et puis tout à coup, au détour d’un chemin, une rencontre ! Alors à nouveau, tout nous semble beau… 6 histoires courtes pour nous conter la joie de trouver un ami.

  • Apollinaire 13 Films Poèmes (Gebeka Films ~17 copies) par 14 jeunes réalisateurs tout juste diplômés : A toutes les dingotes et à tous les dingos de Augustin Guichot, Automne de Hugo De Faucompret, Carte Postale de fabienne Wagenaar, Fusée-signal de Caroline Cherrier, Je me souviens de mon enfance de Marie De Lapparent, Le Bestiaire ou cortège d’orphée de Florent Grattery, Le coin de Charlie Belin, Le pont mirabeau de Marjorie Caup, Le repas de Emilie Phuong, Mutation de Loïc Espuche, Saltimbanques de Mengshi Fang et Wen Fan, Un oiseau chante de Mathieu Gouriou, Ville et cœur de Anne-Sophie Raimond.

La collection En sortant de l’école poursuit sa route hors des sentiers battus pour une 3ème saison.
Portée par la vision artistique de 14 jeunes réalisateurs tout juste diplômés, elle prend la main des spectateurs pour un petit voyage en poésie buissonnière et navigue de nouveau dans le XXème siècle pour mettre en lumière les poèmes de celui qui inventa le mot « surréaliste » : Guillaume Apollinaire.

  • La Déferlante (Les Découverts Du Saint André) Un premier film du duo Mathilde Lazuech et Vincent Mermet.

Conscients du monde qui les entoure et apprenant à l’apprivoiser, les personnages se confrontent à autrui en essayant de ne pas se laisser malmener par des façons d’être, d’aimer, de penser unilatérales. Entre contradictions et incompréhensions, ils se battent pour rester en accord avec ce qu’ils sont et avec les valeurs qui leur tiennent à cœur.
La Déferlante, la vie qui déboule qui ravit qui emporte qui séduit qui blesse qui tue qui sauve. La Déferlante, d’une jeunesse déprimée ou enthousiaste, dure et fragile, sauvage, féline, modérée ou excessive, joueuse ou sérieuse, dépassée, perdue éclatante.
Des papillons de nuit.
Des amitiés profondes résistent ou se déchirent. Des amours noués électrisent le cœur de l’été. Et tout s’embrase. Feu de joie et jouissance. La vie ; sensuelle et violente.
Faire face à la lumière, à la joie et à la douleur des émotions. Retourner le jour, retourner la nuit. Vivre, vivre, vivre. Tomber, se relever, assombrir le jour, éclairer la nuit. Vivre, vivre, vivre.

  • The Sea Is Behind (Les Films De L’Atalante) Film du réalisateur marocain Hisham Lasri à qui l’on doit C’est Eux Les Chiens… (7.7k).

Tarik s’habille en femme, se maquille, danse sur le chariot de son père, dans la pure tradition de ces hommes travestis qui égayaient les cérémonies de mariage. Mais derrière cette joie contrainte, cette allégresse de circonstance, se dissimulent un mal-être et une tristesse profonde.

Synopsis © Distributeurs & Allociné

 

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :