Cette semaine dans les salles

cette-semaine-dans-les-salles-61

 

Une semaine marquée par la sortie du film oscarisable the Revenant mais il y a du choix avec la contre programmation même si cette dernière bénéficie de beaucoup moins de copies. Bon choix et bonnes séances.

 

  • The Revenant (Twentieth Century Fox France ~532 copies) Nouveau film d’Alejandro Gonzalez Inarritu après 21 Grammes (738.1k), Babel (744k), Biutiful (325.6k) et Birdman (662k). Le film est nommé douze fois aux Oscars 2016 et a déjà remporté de nombreuses récompenses aux Golden Globes et Bafta notamment pour Leonardo DiCaprio et  Alejandro Gonzalez Inarritu.

Dans une Amérique profondément sauvage, Hugh Glass, un trappeur, est attaqué par un ours et grièvement blessé. Abandonné par ses équipiers, il est laissé pour mort. Mais Glass refuse de mourir. Seul, armé de sa volonté et porté par l’amour qu’il voue à sa femme et à leur fils, Glass entreprend un voyage de plus de 300 km dans un environnement hostile, sur la piste de l’homme qui l’a trahi. Sa soif de vengeance va se transformer en une lutte héroïque pour braver tous les obstacles, revenir chez lui et trouver la rédemption.

AVANT-PREMIERE
CRITIQUE

 

  • Je Ne Suis Pas Un Salaud (Bac Films ~43 copies) Par Emmanuel Finkiel dont les meilleurs scores en France sont Voyages (118.8k) et Nulle Part Terre Promise (25.2k). Au casting Mélanie Thierry et Nicolas Duvauchelle qui ont déjà en commun Pour une Femme (202.4k)  et Comme des Frères (333.6k). Le film est reparti du festival d’Angoulême 2015 avec le valois du meilleur acteur et le valois de la meilleure mise en scène.

Lorsqu’il est violemment agressé dans la rue, Eddie désigne à tort Ahmed, coupable idéal qu’il avait aperçu quelques jours avant son agression. Alors que la machine judiciaire s’emballe pour Ahmed, Eddie tente de se relever auprès de sa femme et de son fils et grâce à un nouveau travail. Mais bientôt conscient de la gravité de son geste, Eddie va tout faire pour rétablir sa vérité. Quitte à tout perdre…

 

  • Pattaya (Gaumont Distribution ~307 copies) Deuxième long de Franck Gastambide après Les Kaïra (1M).

Franky et Krimo rêvent de quitter la grisaille de leur quartier pour partir en voyage dans la célèbre et sulfureuse station balnéaire thaïlandaise de PATTAYA. Pour pouvoir s’y rendre à moindre coût, les deux amis ont la folle idée d’inscrire à son insu le nain de leur quartier au championnat du monde de Boxe Thaï des Nains. Mais ce qui devait être pour eux des vacances de rêves va se transformer en l’aventure la plus dingue et périlleuse de leurs vies.

CRITIQUE

 

  • Nahid (Memento Films Distribution ~54 copies) Le film est reparti de Cannes 2015 avec le prix de l’avenir dans la section un certain regard. Au casting, on retrouve Sareh Bayat vu dans Une Séparation (976.1k).

Nahid, jeune divorcée, vit seule avec son fils de 10 ans dans une petite ville au bord de la mer Caspienne. Selon la tradition iranienne, la garde de l’enfant revient au père mais ce dernier a accepté de la céder à son ex femme à condition qu’elle ne se remarie pas. La rencontre de Nahid avec un nouvel homme qui l’aime passionnément et veut l’épouser va bouleverser sa vie de femme et de mère.

 

  • The Finest Hours (The Walt Disney Company France ~202 copies) Par Graig Gillespie dont le meilleur score en France est Fright Night (191.7k).

Le 18 février 1952, l’une des pires tempêtes qu’ait jamais connues la côte Est des États-Unis s’abat sur la Nouvelle-Angleterre. Elle ravage les villes du littoral et détruit tout sur son passage, y compris deux pétroliers de 150 mètres, le SS Pendleton et le SS Fort Mercer qui sont littéralement brisés en deux. Les équipages restent piégés à l’intérieur des navires voués à sombrer rapidement. Affrontant la colère destructrice de l’océan, 36 hommes, réfugiés sur un bateau prévu pour 12, vont tout faire pour rentrer chez eux.

 

  • Tempete (Ad Vitam ~64 copies ) Nouveau long de Samuel Collardey après L’Apprenti (88.3k) et Comme un Lion (51.2k).

A 36 ans, Dom est marin pêcheur en haute mer et ne rentre que quelques jours par mois à terre. En dépit de ses longues absences, il a la garde de ses deux enfants. Dom fait tout pour être un père à la hauteur. Il rêve même d’avoir sa propre affaire, un petit bateau de pêche à la journée qu’il exploiterait avec son fils. Assez grands pour s’assumer, Mailys et Mattéo n’en sont pas moins deux adolescents qui font leurs propres expériences. L’une d’elles, malheureuse, va forcer Dom à faire un choix entre son métier au grand large et sa vie de famille.

 

  • La Fabuleuse Gilly Hopkins (Chrysalis Films ~81 copies) Nouveau long de Stephen Herek. Parmi ses plus grands succès, on peut citer Les 101 Dalmatiens (4M), Les Trois Mousquetaires (638k), Critters (294.6k), Mister G (278k) et  7 Jours et une Vie (156.8k).

Depuis qu’elle a été abandonnée bébé par sa mère, Gilly Hopkins, 12 ans et au caractère bien trempé a épuisé une à une ses familles d’accueil. Assistant social, institutrice, copine de classe, familles d’accueil: Gilly n’a besoin de personne et elle le fait savoir. Mais son arrivée chez Maime Trotter, chaleureuse et bienveillante, va peut-être tout changer pour Gilly…

CRITIQUE

 

  • Merci Patron (Jour2fête ~41 copies) Premier long du journaliste François Ruffin.

Pour Jocelyne et Serge Klur, rien ne va plus : leur usine fabriquait des costumes Kenzo (Groupe LVMH), à Poix-du-Nord, près de Valenciennes, mais elle a été délocalisée en Pologne. Voilà le couple au chômage, criblé de dettes, risquant désormais de perdre sa maison. C’est alors que François Ruffin, fondateur du journal Fakir, frappe à leur porte. Il est confiant : il va les sauver. Entouré d’un inspecteur des impôts belge, d’une bonne soeur rouge, de la déléguée CGT, et d’ex-vendeurs à la Samaritaine, il ira porter le cas Klur à l’assemblée générale de LVMH, bien décidé à toucher le coeur de son PDG, Bernard Arnault. Mais ces David frondeurs pourront-ils l’emporter contre un Goliath milliardaire ? Du suspense, de l’émotion, et de la franche rigolade. Nos pieds nickelés picards réussiront-ils à duper le premier groupe de luxe au monde, et l’homme le plus riche de France ?

 

  • L’Histoire du Géant Timide (Arp Sélection ~41 copies) Nouveau long de Dagur Kari après Noi Albinoi (89.6k), Dark Horse (7.5k) et The Good Heart (12.6k). Au casting, on retrouve Gunnar Jonsson vu récemment dans Beliers (127.1k).

C’est l’histoire d’un géant timide, ou comment Fúsi, colosse maladroit, englué dans un quotidien morose, va bouleverser sa vie par amour…

 

  • Dans ma Tête un Rond Point (Les Films de l’Atalante)

Dans le plus grand abattoir d’Alger, des hommes vivent et travaillent à huis-clos aux rythmes lancinants de leurs tâches et de leurs rêves. L’espoir, l’amertume, l’amour, le paradis et l’enfer, le football se racontent comme des mélodies de Chaabi et de Raï qui cadencent leur vie et leur monde.

 

  • Aurora (Zootrope Films ~1 copie)

Une enseignante, qui n’a jamais pu avoir d’enfants, décide d’adopter un nouveau-né qui a été retrouvé dans une décharge publique. Mais le bébé est mort, il n’a pas d’identité et la justice ne veut pas de précédent.

 

  • No Home Movie (Zeugma Films ~2 copies) Dernier long de Chantal Akerman décédée en 2015.

Parce que ce film est avant tout un film sur ma mère, ma mère qui n’est plus. Sur cette femme arrivée en Belgique en 1938 fuyant la Pologne, les pogroms et les exactions. Cette femme qu’on ne voit que dans son appartement. Un appartement à Bruxelles. Un film sur le monde qui bouge et que ma mère ne voit pas.

 

Synopsis © Distributeurs & Allociné

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :