Cette semaine dans les salles

cette-semaine-dans-les-salles-60

 

Cette semaine, il y en a pour tous les goûts, du commercial, de l’art et essai, de l’animation et il y en a certainement un qui va faire un flop…

 

  • Zootopie (The Walt Disney Company France ~647 copies) Deux réalisateurs pour ce film d’animation : Byron Howard déjà aux commandes de Volt Star Malgré Lui (2.9M) et de Raiponce (3.9M) et Rich Moore à qui l’on doit Les Mondes de Ralph (1.7M). A la production, on retrouve John Lasseter, déjà producteur de Planes (1.6M), La Reine Des Neiges (5.1M) et Les Nouveaux Héros (1.7M).

Zootopia est une ville qui ne ressemble à aucune autre : seuls les animaux y habitent ! On y trouve des quartiers résidentiels élégants comme le très chic Sahara Square, et d’autres moins hospitaliers comme le glacial Tundratown. Dans cette incroyable métropole, chaque espèce animale cohabite avec les autres. Qu’on soit un immense éléphant ou une minuscule souris, tout le monde a sa place à Zootopia !Lorsque Judy Hopps fait son entrée dans la police, elle découvre qu’il est bien difficile de s’imposer chez les gros durs en uniforme, surtout quand on est une adorable lapine. Bien décidée à faire ses preuves, Judy s’attaque à une épineuse affaire, même si cela l’oblige à faire équipe avec Nick Wilde, un renard à la langue bien pendue et véritable virtuose de l’arnaque …

RENCONTRE
CRITIQUE

 

  • Ave Cesar (Universal Pictures International France) Nouvelle réalisation des frères Cohen dont les meilleurs scores, ensemble ou séparément, sont O’Brother (1.5M) et Burn After Reading (1.4M). Ils retrouvent George Clooney déjà à l’affiche de O’Brother, Burn After Reading et Intolérable Cruauté (1.2M). Ils retrouvent également Josh Brolin qu’ils avaient dirigé dans No Country For Old Men (989.7k) et True Grit (1.4M).

Eddie Mannix est un « fixer », un homme engagé par les studios hollywoodiens dans les années 50 pour régler les problèmes des stars…

 

  • La Vache (Pathé Distribution ~231 copies) Nouvelle réalisation de Mohamed Hamidi après Né Quelque part (424.5k) avec toujours Jamel Debbouze et Fatsah Bouyahmed au casting. Le film a obtenu 3 récompenses au dernier festival international du film de comédie de l’Alpe d’Huez : grand prix, prix du public et prix d’interprétation Michel Galabru pour Fatsah Bouyahmed.

Fatah, petit paysan Algérien n’a d’yeux que pour sa vache Jacqueline, qu’il rêve d’emmener à Paris, au salon de l’Agriculture. Lorsqu’il reçoit la précieuse invitation devant tout son village ébahi, lui qui n’a jamais quitté sa campagne, prend le bateau direction Marseille pour traverser toute la France à pied, direction Porte de Versailles.L’occasion pour Fatah et Jacqueline d’aller de rencontres en surprises et de vivre une aventure humaine faite de grands moments d’entraide et de fous rires. Un voyage inattendu et plein de tendresse dans la France d’aujourd’hui.

 

  • Ce Sentiment de l’été (Pyramide Distribution ~55 copies) Par Mikhael Hers, le réalisateur de Memory Lane (10.1k) avec au casting Anders Danielsen Lie dont le meilleur score en France est Oslo 31 Août (159.1k).

Au milieu de l’été, Sasha, 30 ans, décède soudainement. Alors qu’ils se connaissent peu, son compagnon Lawrence et sa sœur Zoé se rapprochent. Ils partagent comme ils peuvent la peine et le poids de l’absence, entre Berlin, Paris et New York. Trois étés, trois villes, le temps de leur retour à la lumière, portés par le souvenir de celle qu’ils ont aimée.

 

  • Les Naufragés (WildBunch Distribution ~264 copies) Troisième réalisation de David Charhon après Cyprien (696.9k) et De l’Autre Côté  du Périph’ (2.2M).

Jean-Louis Brochard, escroc de la finance en fuite et William Boulanger, teinturier cocu tout juste quitté par sa femme, échouent sur une île déserte après un crash d’avion. Les deux naufragés, incapable de cohabiter, vont essayer de fuir cet enfer en espérant ne jamais se revoir. Mais l’île, pas aussi déserte qu’il n’y paraît, leur réservera une surprise qui les liera à tout jamais.

 

  • Amis Publics (La Belle Company ~525 copies) Première réalisation d’Edouard Pluvieux avec au casting Kev Adams qui reste sur le score des Nouvelles Aventure d’Aladin (4.4M).

Afin de réaliser le rêve de son jeune frère malade, Léo et leurs meilleurs potes organisent un faux braquage… mais le jour J, ils se trompent de banque. Le faux braquage devient un vrai hold-up. Commence alors l’aventure extraordinaire des Amis Publics !Inspirée d’une Histoire Fausse.

 

  • Sleeping Giant (KMBO ~12 copies) Premier long du canadien Andrew Cividino que l’on compare à Stand By Me (530k).

Adam, adolescent tranquille, passe l’été avec ses parents au bord du vaste Lac Supérieur, à la frontière des États-Unis et du Canada. Sa routine se brise quand il se lie d’amitié avec Riley et Nate, deux cousins qui jouent aux petits malins en passant leur temps libre entre débauche, insouciance et sauts périlleux du haut des falaises. La révélation par l’un d’eux d’un blessant secret sur Adam, entrainera plusieurs événements irréversibles qui mettront à rude épreuve leur amitié et les changeront à jamais.

CRITIQUE

 

  • Crache Cœur (Zootrope Films ~15 copies) Premier long de Julia Kowalski avec entre autres au casting Andrzej Chura vu dans Aime et Fais ce que tu veux (12k) et La Terre Outragée (74.2k).

Rose, jeune fille au désir trouble, s’immisce dans la vie d’un ouvrier polonais venu en France rechercher son fils. Une relation triangulaire s’installe entre les trois personnages et déclenche, peu à peu, des bouleversements dans la vie de chacun.

 

  • Un Jour Avec Un Jour Sans (Les Acacias ~35 copies) Nouvelle réalisation de Hong Sang Soo dont le meilleur score en France est In Another Coutry (74.5k) et qui reste sur le score de Hill Of Freedom (24.8k). Le film est reparti du Festival de Locarno 2015 avec deux prix : léopard d’or du meilleur film et léopard de la meilleure interprétation masculine.

Le réalisateur Ham Cheonsoo arrive un jour trop tôt dans la ville de Suwon, où il a été invité à parler de son oeuvre. Il profite de cette journée d’attente pour visiter un palais de la ville. Il y rencontre Yoon Heejeong, une artiste locale avec laquelle il va discuter, dîner, boire… Mais il n’est pas tout à fait honnête avec Yoon Heejeong.

 

  • Beira Mar ou l’âge des premières fois (Epicentre Films ~22 copies) Film brésilien de Filipe Matzembacher et Marcio Reolon.

C’est l’hiver au Brésil. Lorsque Martin doit rejoindre le littoral et rencontrer pour la première fois la famille de son père, il propose à son meilleur ami de l’accompagner. Tomaz accepte, voyant ce séjour comme l’occasion de raviver leur amitié. Dans cette maison faisant face à une mer froide et déchainée, les deux adolescents passent leurs journées ensemble, à l’écart du monde. Sur fond de quête identitaire et d’attraction mutuelle, ils vont découvrir le doute, la jalousie et l’amour.

 

  • La Chambre d’en face (ASC distribution ~10 copies) Troisième réalisation de Michael Noer à sortie en France après R (11.1k) et Northwest (13.5k).

Lily et Max sont mariés depuis plus de 50 ans. Ils vivent désormais tous les deux dans une maison de retraite, car Max a besoin d’une assistance médicale constante depuis son attaque cérébrale. Lily a mis ses envies de côté, pour être auprès de son époux. Quand un homme surnommé « Le pilote » emménage dans la chambre d’en face, Lily tombe très vite sous son charme et son appétit de la vie. Mais sa famille et les résidents voient cette nouvelle relation d’un mauvais oeil. Incomprise par ses enfants et se sentant prisonnière de sa vie avec Max, Lily décide de s’évader de cette prison invisible et d’afficher sa liberté.

 

  • L’Homme qui répare les femmes (JHR Films ~10 copies) Meilleur documentaire aux Magritte du cinéma 2016.

Prix Sakharov 2014, le Docteur Mukwege est internationalement connu comme l’homme qui répare ces milliers de femmes violées durant 20 ans de conflits à l’Est de la République Démocratique du Congo, un pays parmi les plus pauvres de la planète, mais au sous-sol extrêmement riche. Sa lutte incessante pour mettre fin à ces atrocités et dénoncer l’impunité dont jouissent les coupables, dérange. Fin 2012, le Docteur est l’objet d’une nouvelle tentative d’assassinat, à laquelle il échappe miraculeusement. Menacé de mort, ce médecin au destin exceptionnel vit dorénavant cloîtré dans son hôpital de Bukavu, sous la protection des Casques bleus des Nations unies. Mais il n’est plus seul à lutter. A ses côtés, ces femmes auxquelles il a rendu leur intégrité physique et leur dignité, devenues grâce à lui de véritables activistes de la paix, assoiffées de justice.

 

  • Mon sac est prêt mes pompes aussi (Saint André Des Arts) Un film à voir aux séances découvertes du Saint André Des Arts à Paris.

Cinq “enfants perdus” unis par le même rêve laissent leur douloureux passé derrière eux et roulent vers un plus bel avenir. Mais leur camping-car tombe en panne et la réalité reprend ses droits : les voilà arrêtés de force sur l’aire du Vieil Etienne…

 

  • Un sol frio en verano un soleil froid en été (Les Films de l’Envers) Premier long de Mathieu Gari.

2048. Il ne s’agit pas de l’histoire d’une femme des temps lointains. C’est l’histoire d’une femme des temps qui ne changent pas. L’histoire des derniers jours de sa vie.

 

Synopsis © Allociné & Distributeurs

 

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :